Histoire des ouvrages des sçavans, Volume 17

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 139 - ... fût conforme à la théologie régnante, il faut encore le dire conformément au génie des examinateurs qui ne sont pas toujours les plus éclairez, ni les plus équitables • Voir aussi Journal étranger, janvier 1755, p.
Page 21 - Platon , que l'âme trouve en elle-même des idées de plusieurs choies qui y ont été imprimées' par la main du Créateur , & que Mr. Locke appelle des iJeés inniei. .ci\i:.- • C'cft Ceft de là que Mr. Uefcartes a tir? fo» &meux * argument pour prouve* 1 exiiT tence depicu.
Page 55 - Relu gieux qu'il avoit laiffcz après lui le fiipplierent, d'avoir la complaifance de n'en plus faire , parce que l'affluence des peuples troubloit le repos de leur folitude.
Page 413 - Cependant cette méthode n'eft pas inutile ; il ya des gens qui nient les faits parce qu'ils les croient impofiîbles ; 8e il y en a qui nient les faits fans en nier ta poffibilité.
Page 158 - Chcronée font les deux endroits qui brillent le plus dans la vie de Philippe, li montra qu'il içavoit également vaincre à la guerre!
Page 513 - Portugais, tant par reconoiflànce que pour leurs propres intérêts, à ménager l'Angleterre dont ils ont reçu tant de fecours, /ans autre vue que de les protéger. HISTOIRE DES OUVRAGES des SAVANS, Mois de DECEMB RE 1701. ARTICLE V. Sacrorum TS,Uo Chrifmnvn Myrethtci* tri* in quitus exfonuntur aie...
Page 412 - Glanvill prétend que cette q«£ tion n'eft pas indifférente tant par rapport à la religion , que par rapport aux loi* civiles qui infligent dés peines trèsrigoureufcs à ceux qui font cenfei te\t.
Page 40 - Apôtres ;; ils crurent que des fables dévotes, débitées à bonne intention, attireraient plus de vénération à la Religion Chretteane.

Informations bibliographiques