Images de page
PDF

versé entièrement, 8c son piédestal est sur le bord du chemin à droite. Nous dirons bientôt les raisons qui nous font croire que ce pilier est resté en place, quoiqu'il soit couché par terre. Le troisième Milliaire est au-delà du Crot ; il est un peu panché vers les terres; il est aussi à droite fur le bord du chemin.

La recherche du rapport des Mesures anciennes aux nôtres n'étoit pas l'objet de notre voyage. Nous sçavions que cette matière a été discutée au long par plusieurs Sçavans qui ont fondé leurs fentimens fur des Mesures actuelles de pareils monumens. Cependant nous jugeâmes à propos de déterminer auffi les distances réciproques de ces trois Milliaires de la même manière que nous mesurions nos bases. Nous ne connoifltons pâs d'Auteur, qui ait cité ou rapporté la mesure actuelle de ces Milliaires; 8c au cas qu'il s'en trouvât quelqu'un, notre mesure pouvoit servir au moins à la vérifier.

Elle fut faite avec toutes les précautions que nous avons coutume de prendre à nos bases. Nous suivîmes la direction du chemin qui n'est pas alligné exactement à cause de l'inégalíté du terrein ; mais on voit presque par-tout les bords d'un pavé très-ancien, qui paroit être du même tems que les Milíiaires. Le chemin d'aujourd'hui fuit encore ce pavé depuis le Milliaire oriental jusqu'à celui du milieu : mais pour aller de celui-ci au plus occidental, on quitte l'ancienne route qui monte fur une colline, on va en prendre le tour fur la droite. Nous reconnûmes très-bien la direction de l'ancien chemin. Son allignement étoit encore marqué par Hne allée de vieux mûriers qui le bordoient: on en voit d'ailleurs plusieurs autres vestiges. II n'y a pas plus de soixante ans que l'on a abandonné cette route, au rapport des gens du pays

En suivant donc cette direction, nous trouvâmes que depuis Taxe du Milliaire oriental jusqu'à celui du milieu, il y avoit précisément 7/4 toises 10 pouces , & que de celui-ci au plus occidental, il y avoit 8 Io toises 4 pieds.

Le peu d'accord qui se trouve entre ces deux Mesures,pourroit peut-être faire penser que le Milliaire du milieu qui est renversé par terre , a été rapproché du plus oriental, ce qui aura accourci une des distances ÔC augmenté l'autre. Mais ayant bien examiné la chose fur les lieux , il nous a paru que ce Milliaire étoit certainement dans son ancienne place: i°. Parce que l'Hôte du Crot qui est un homme d'esprit 8c fort âgé , nous â assuré l'avoir vû debout précisément dans la même place, qui est assez remarquable par les circonstances des lieux, & qu'il n'avoit été couché par terre que depuis 40 à yo ans par quelques Soldats de recrue qui avoient passé par là. z°. Parce que le terrein fur lequel ce Milliaire se trouve, va en descendant du côté du Milliaire occidental, 8c que par conséquent on n'auroit pu qu'à grande peine rouler cette pierre vers le Milliaire oriental. Ajoutez à cela que suivant le sentiment de plusieurs Auteurs qui ont écrit fur ces matières, le mille ancien des Romains répond environ à toises de Paris; & c'est-là précisément la distance du Milliaire oriental à celui du milieu.

Ces Milliaires sont fut les confins des territoires d'Arles, d'Aix- & de Marseille ; on peut donc croire que les Romains qui comptoient les distances 8c par conséquent les milles depuis les Villes capitales des Pays , ne pouvant placer à la distance juste les deux Milliaires qui le trouvoíent aux deux extrémités de chaque territoire, étoient obligés de les laisser tels qu'ils se trouvoient, surtout lorsque la distance de ces deux derniers Milliaires, ne s'éloignoit pas beaucoup de la valeur d'un mille. C'est une réfléxion qui a déja été faite par plusieurs personnes: mais ce n'est pas ici le lieu d'approfondir cette matière. II ftrffit d'avoir constaté des faits fur lesquels on pourra compter dans la fuite.

[ocr errors]
[merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors]

Mais comme il s'agit ici principalement d'avoir Tare du cercle de longitude, compris entre les Méridiens de Ste Victoire ôc de Sette, il faut y employer une autre Méthode de calcul, que celle dont nous nous sommes servis pour la Me ridienne.

Soient donc (Planche 6 sig. 3 ) les points V, H, C , S,Ì3t position de Ste Victoire, des Houpies, du Moulin de Calvisson , ôc du Pilier de Sette , fur la surface sphérique de la! Terre. Soit P le Pôle , les Méridiens de ces lieux font PV, PH, PC , PS; leurs distances respectives VH, HC , CS font données par le calcul précédent, les arcs Hu, CK, S* décrits du Pôle P comme centre, font les véritables arcs des cercles de longitude compris entre les quatre Méridiens; ls font sensiblement rectilignes. Enfin Tare décrit aussi du Pôle P, est l'arc de la différence des longitudes de Ste Victoire ôc de Sette. Pour avoir cet arc , il faut réduire les ||arcs Hu, CK, S* aux arcs kV >ck,cs dont est la somme. Nous supposerons d'abord que PV complément de la hauteur du Pôle de Ste Victoire est de4<50 2 8'. Nousrap porterons plus bas les Observations qui nous l'ont fait conclure de cette quantité. Suivant le calcul précédent Hu est| de 24710,7 toises : c'est une droite perpendiculaire tirée de H fur PV, de forte que V« que nous avons trouvée plus haut de 10422,7 toises , n'est pas la vraye distance des paraí|jleles des points H ôc V , il en faut ôter p 4,4 toises, comme ]nous l'avons pratiqué dans les deux Chapitres précédens: la vraye différence des latitudes des points H, V est donc de 10328,3 toises, ou de io' $2", à raison de 57048 toises pour un degré; ôc PH est de 460 17' 8".

Or quoique Hu ne soit pas l'arc véritable du parallèle du point H , il ne peut cependant en différer sensiblement en longueur; car c'est une hypoténuse de 10423 toises dans un triangle rectangle dont un côté est de 94 toises. Reste donc à faire certe proportion , comme le Sinus de PH , est au Sinus de PV , ainsi H« est à kV , qui se trouve de 24785,2 toises.

II faut faire le même calcul pour le point C à l'égard du point H;pour cela, il faut commencer par chercher la conver gence du Méridien du point H, par rapport à celui de V. On la trouve de 33' 14". L'ayant ajoutée à 820 27' 12" qui seroit la vraye déclinaison occidentale du point C par rapports au Méridien de H, si les arcs PV, PH éroient des lignes droites parallèles, la somme 8 30 o' 46" est la véritable dé clinaison. Dans le triangle rectangle CHK où CH est de 33259,2 toises, on trouve CK de 33012,2 toises, & HK de 4045,9 toises. II faut retrancher 159,5 toises de ce dernier arc, pour avoir la vraye distance des parallèles des points H & C, de 388(^,4 toises ou de 4' 5". Donc PC est de 460 13* î" > & pat une analogie semblable à la précédente , ck est de 33149,5 toises.

Enfin en suivant toujours la même Méthode, il faut ôter 21' o" de l'angle cCS qui seroit, suivant les triangles, de 440 18' 23" si les Méridiens des points C & S étoient parai lcles: & connoiflant l'angle véritable cCS de 430 57' 23" & le côté CS de 29927,9 toises, on trouve Sx de 20773,2 toises , & C* de 21544,1 toises, qui se réduisenr à 21608,4tOÍ ses ou à 22' 43" véritable distance des parallèles des points C & S. D'où l'on déduit l'arc PS de 4^ 3 5' 46" , & l'arc sc de 20728,9 toises.

Ajoutant donc les trois arcs sc, ck , kV , on a Jv de 78663,6 toises. On a auflì la vraye distance des parallèles de Sette & de Ste Victoire de 7393,7 toises ou de 7' 46"-^ dont le Pilier de Sette ou l'Hermitage de S, Clair qui est à côté, est plus méridional.

ARTICLE ARTICLE TROISIEME.

Observations de la différence des longitudes du Signal de Sainte Victoire & du Pilier de Sette.

L Es Pendules dont nous nous sommes servis,étoient réglées jour par jour, par plusieurs hauteurs correspondantes, tant du Soleil que des Etoiles fixes, de forte que leur marche étoit parfaitement connue. II seroit trop long ôc assez inutile de rapporter ici toutes ces Observations en détail. Voici seulement les Observations des feux qui furent faites départ & d'autre.

[ocr errors][table]

Si on prend un milieu entre ces quatre Observations, on aura y' 3 3"^ de tems, ou i° 5-3' 1.9" pour la vraye différence des longitudes du Pilier de Sette & de l'Hermitage de Sainte Victoire.

Dans l'Article précédent on a déterminé Tare terrestre du cercle de longitude, qui est compris entre les Méridiens du Signal de Sainte Victoire ôc du Pilier de Sette, de 78 663,6

O

« PrécédentContinuer »