Images de page
PDF
ePub

tions immédiates l'inclinaison du premier côté, par rapport | au Meridien, nous avons conclu par les angles des triangles adjacens, l’inclinaison de leurs côtés, par rapport à des lignes droites , qu’on suppose tirées de l'extrémité de chaque côté parallelement au Meridien. Chaque côté devient alors l'hypothenuse d'un triangle rectangle , son inclinaison au Meridien est un des angles, & les deux autres côtés marquent, l'un la distance entre les Meridiens des deux objets qui sont aux extrémités de l'hypothenuse, & l'autre la distance entre les paralleles de ces deux mêmes objets.

L'on expose dans les quatre premiers Chapitres de cette premiere partie , tous les calculs qui entrent dans la comparaison de chaque arc céleste, avec l'arc terrestre correspondant , & la grandeur du degré qui en résulte. Dans le cinquiéme Chapitre nous rapportons tout ce qui a été fait, pour déterminer la grandeur du degré de longitude , sous le parallele de 43°. Enfin le sixiéme Chapitre contient la comparaison de toutes nos Observations, & de leurs résultats par rapport à la figure de la Terre.

Dans la seconde Partie , nous donnons une suite non interrompue de triangles depuis Dunkerke jusqu'à Perpignan, d'où l'on déduit la vraie dire&tion & la longueur de la Meridienne de Paris, les distances réciproques de tous les objets que nous avons observés, leur position par rapport au Meridien de Paris, la longitude & la latitude des Villes qui sont déterminées, tant par nos Observations, que par celles qui ont été faites autrefois , & que nous avons rectifiées par nos mesures. On rapporte de nouvelles Observations pour constater la longitude & la latitude de l'Observatoire Royal, & nous terminons cette seconde partie par une comparaison de l'ancienne Meridienne à la nôtre.

La troisiéme & derniere Partie n'est, à proprement parler, que l'extrait de nos Registres. On y trouvera les Observations telles qu'elles ont été faites sur les lieux , la description des Instrumens qui y ont servis, les réductions qu'il a fallu y faire, avant que de les employer dans le calcul. De là on pourra juger de la précision de nos opérations , & jusqu'à quel point on peut compter sur leur exactitude.

Cet ouvrage est terminé par un Mémoire de M. le Monnier le Medecin , lequel contient le détail de toutes les Plantes , & autres curiosités naturelles qu'il a trouvées dans son voyage, & dont il a enrichi le Jardin du Roi.

[graphic][subsumed]

LA MERIDIENNE

DE

P A R IS,

VERIF I E' E PAR DE NOUVELLES OBSERVATIONS.

PREMIERE PARTIE.

Qui contient le détail des Opérations, e le résultat des calculs qui ont été faits , pour la vérification de la Meridienne,

par rapport à la figure de la Terre.

[graphic][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed]
« PrécédentContinuer »