Images de page
PDF
ePub

Table des différences de Declinaison entre plusieurs Etoiles, pour les Janvier 1740;

déterminées par les Observations faites en différens lieux du Royaume.

A

А

A

A

Noms

DUNKERKE. | PARIS. BOURGES. RODE's. PERPIGNAN. DES ETOILES

D. M. S. T. D. M. S. T. D. M. S.T. D. M. S. T. D. M. S. T. Entre la Lyre.. 12 28 29 4

8 31 29 40 s. 47 38 35 4 8 28 2: & laQ.du Cygne. 6 40 15 36

2 43 15 10 0 0 35 54! I 39 48 42 5 48 13 32

5 48 14 30 5 48 14 291 5 48 17 4 Entre la Lyre.. 12 28 29 410 16 36 501 8 31 29 401 5 47 38 351 4 8 28 22 | & la Chevre...... | 5 20 17 491 3 8 28 391 1 23 22 27 1 20 32 351 2 59 45 10

7 8 10 15 7 8 8 11 7 8 7 13 7 8 11 10 7 8 13 32 Entre la Lyre..] 12 28 29 410 16 36 50

s 47 38 35 4 8 28 22 & M de Persée.... 2 7 40 531 O 4 !5 6

4 33 11 37 6 12 20 SI 10 20 48 101 10 20 51 56

JO 20 50 12 10 20 49 13 Entre la Lyre.. 10 16 36 50

5 47 38 35 4 8 28 22 1 & ß du Cocher...

3 57 12 231

o 31 45 21 2 10 58 40 6 19 24 27

6 19 23 56 6 19 27 2 Entre la Lyre..

10 16 36 50 8 31 29 40 & y de l'Ourse..

| 1 47 7 45 3 32 15 15

12 344 3512 3 44 55 Entre la Lyre. 12 28 29 4 10 16 36 so

5 47 38 35 ||& y du Dragon.. o 29 48 52 2 41 38 20

7 10 40 18 1 2 58 17 5612 58 15 10

12 58 18 53 Entre la Lyre.. 12 28 29 4 10 16 36 50 1 & ß du Dragon.. i 28 16 38 3 40 956

13 56 45 42 13 56 46 46 Entre la Lyre.. 10 16 36 50

4 8 28 22 & a des Gem.... 16 24 31 44

10 16 17 371 6 7 54 54

6 7 49 15 Entrela Chevrel s 20 17 49

I 23 22 271 120 32 351 2 59 45 10 1 & laQ.du Cygne. 6 40 15 36

2 43 15 10 0 0 35 541 1 39 48 42 I 19 57 47

I 19 52 43 1 19 56 41 1 19 56 28 Entre la Chevre s 20 17 49 3 8 28 39

| 20 32 35 2 59 45.10 & « de Persée.... 2 7 40 53 o 4 15 6

4 33 11 37 6 12 20 SI 312 36 56 3 12 43 45

3 12 39 2 3 12 35 41 Enire la Chevre 3 8 28 39

I 20 32 35 2 59 45 10 & ß du Cocher. 3 57 12 23

O 31 45 211 2 10 58 40 O 48 43 44

0 48 47 14 0 48 46 30

[ocr errors]

Table | Table des différences de Déclinaison entre plusieurs Etoiles pour le 1 Janvier 1740;

déterminées par les Observations faites en différens lieux du Royaume.

A

Noms
| DUNKERKE. PARIS.

| BOURGES. RODE's. | PERPIGNAN. DES E TOILES.

D. M. S. T. D. M. S. T. D. M. S. T. D. M. S. T. D. M. S. T. Entre la Chevrel s 20 17 4913 8 28 39

I 20 32 35 Il &r du Dragon.. o 29 48 52 2 41 38 20

7 10 40 18 is so 6 41 s 50 6 59

s so 7 43 Entre la Chevrel s 20 17 49 3 8 28 39 || & ß du Dragon.. | 1 28 16 38 3 40 9 56

6 48 34 27 6 48 38 35 | Entre la Chevre 3 8 28 39

2 59 45 10 & a des Gem.... 16 24 31 44

To 16 :7 37 13 16 3 5

13 16 : 2 47 Entre la Q. du c. 2 7 40 53

4 33 11 371 6 12 20 SI & u de Perséc.... 6 40 15 36

0 0 35 54 I 39 48 42 | 4 32 34 43

4 32 35 43| 4 32 32 21 Entre « de Persée 0 4 15 6

4 33 11 37 6 12 20 SI 1 & ß du Cocher. | 3 57 12 23

0 31 45 16 2 10 58 40 4 1 27 29

4 1 26 2114 I 22 II Entre « dePerséel 2 7 40 53 o 4 15 6

4 33 11 37 |& y du Dragon.. o 29 48 52 2 41 38 20

7 10 40 18 1 2 37 29 45 2 37 23 14

2 37 28 41 Entre 4 dePerfeel 2 7 40 53 o 4 IS 6 1 & ß du Dragon...) I 28 16 38 3 40 9 56

3 35 57 31 335 54 so Entre a delerséc o 4 15 6

6 12 20 51 & a des Gem.... 16 24 31 44

10 16 17 37 16 28 46 50

16 28 38 28 Entre y duDrago 29 48 52

7 10 40 18 & laQ.du Cygne. 6.40 15 36

0 0 35 54 7 10 4 28

7 10 4 24 Entre y du Drag. | 029 48 52 2 41 38 20 & ß du Dragon.. I 28 16 38 340 9 56

058 27 460 58 31 36 Entrela Queue da

0 0 35 541 1 39 48 42 C. & B du Cocher.

0 31 45 21 2 10 58 40 031 9 27 • 31 958

[ocr errors]

Réflexions sur la Table précédente. En examinant les comparaisons des Etoiles qui sont dans la Table précédente, nous avons reconnu ..... | I°. Que la distance au Zenith de B du Dragon, observée |à Paris, & dérerminée (pagexc) de 3° 40'9' 56'", est trop grande de 3 à 4 secondes. Car le point du Zenith du Secteur, qui résulte de ces Observations, est à 26° 23'5" 58'", au lieu que par les autres Etoiles observées dans le même tems, il devoit être à 26° 23' 2" (voyez page cij. ) Et si on suppose la vraie distance de cette Etoile au Zenith de 3° 40'7', nonseulement les différences de déclinaisons entre cette Etoile & les autres observées à Paris , s'accorderont beaucoup mieux avec les mêmes différences de déclinaisons déduites Il des Observations faites à Dunkerke; mais encore la différence des paralleles de Paris & de Dunkerke , sera plus conforme à celle qui résulte de la comparaison que nous avons faite ( page 61 ) des Etoiles y du Dragon , de la Lyre, & de la Chevre.

Il y a beaucoup d'apparence que ce sont les Observations du 16, 18 & 20 Juillet 1740 qui n'ont pas été faites avec la même exa&titude que les autres: car si on retranche 26° 23' 1e" vrai point de Zenith du Secteur , de 30° 3' 1" 47' qui

eft le milieu entre les autres Observations, on aura 3° 404 12" 47'', & en y ajoutant la réfraction 4" g'", la vraie distance de cette Etoile au Zenith sera de 3° 40'6" 55"".

II°. La distance de « de Persée au Zenith de Paris, qui est marquée (page xcij) de 4" 15" 6", est trop grande de 3 à 4 secondes, quoiqu'on se soit servi du même point de la di- | vision pour la déterminer. Car si on la suppose de 4' 12", on accordera de même les Observations célestes comparées entr'elles , & les différences des paralleles de Paris & de Dunkerke , de Paris & de Rodés, de Paris & de Perpignan, avec celles qui ant été déduites par les comparaisons des autres Etoiles. Au reste les Observations de cette Etoile n'ont pas été répétées à Paris en 1740 , autant de fois qu'il

auroit été nécessaire pour s'assurer de sa vraie distance au Zenith ; & celles qui ont été faites dans le même-tems & dans la suite , avec d'autres Instrumens, s'accordent toutes à la donner plus petite.

III'. La diffance de la Cheyre au Zenith de Bourges eft|| aussi trop grande d'environ 3" , pour les mêmes raisons: mais comme on n'en a fait que peu d'Observations, & que cette Etoile passoit alors au Meridien sur les onze heures du matin, il n'est pas possible que cette distance soit bien exacte.

Ce font ces raisons qui nous ont empêché de faire usage des Observations de ces Etoiles, pour en conclure les arcs célestes, correspondants à ceux que nous avions mesurés sur|| la Meridienne.

[graphic]

Réfléxions sur la Table précédente. En examinant les comparaisons des Etoile la Table précédente, nous avons reconnue | Io. Que la distance au Zenith de B E à Paris, & déterminée (pagexc) de grande de 3 à 4 secondes. Car le parole qui résulte de ces Observations que par les autres Etoiles of devoit être à 26° 23' 9" ( la vraie distance de cette seulement les différe; & les autres obse mieux avec les

des Observati Jrence des p A forme à o

faite (r Illa C

G

TROISIEME PARTIE.

9

autres Instrumens , Saccordent toutes à
les qui ont été faites dans le même tems &
nécellaire pour sallurer de la vraie diltance au

e pour les mêmes raisons: mais
Chevre au Zenith de Bourges eft

Sie heures du matin, lervations, & que cette

cvij

« PrécédentContinuer »