Images de page
PDF

vu.

Au Moulin de Calvisson.
Sur une Montagne à l'Ouest de la Ville.

Entre les Stes Maries & le feu fait à Sette.

Et le Fanal d'Aiguesmortes

& la direction à i z pieds

Entre les Houpies & les Stes Maries

& la direction à 11 pieds|

Distances au Zenith.

fies Houpies

/ les Stes Maries....
(.Sette

VIII.
Au Pilier de Sette.

Sur le haut de la Montagne, f roche tHermi-
tage de S. Clair.

Entre le Moulin de Calvisson & les Stes

Maries

& le Fanal d'Aiguesmortes

& la direction en dedans à 3 pieds f.. <

Distances au Zenith.

"le M. de Calvisson
les Stes Maries...

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors]
[graphic]

CHAPITRE SECOND

Observations faites pour déterminer la direction de la Méridienne.

CE s Observations ont été faites avec le même Quartde-Cercle de deux pieds, dont nous nous sommes servis pour observer les angles. La Méthode que nous avons employée pour déterminer la direction de la Méridienne, consiste à marquer à une Pendule exactement réglée au tems vrai , les instans ausquels les bords du Soleil à l'Horizon, faisoient avec un des points des triangles, ou avec quelque autre objet connu , un angle mesuré par le Quart-de-Cercle. Ayant ensuite réduit cet angle au plan de l'Horizòn, lorsque le Soleil ou l'Objet ne s'y trouvoient pas, on calculoit par les. Tables astronomiques l'Amplitude 3 ou plutôt l'Azimuth du Soleil pour l'instant marqué; & en comparant l'angle observé avec l'Azimuth calculé, on en déduisoit l'angle à l'Horizon compris entre la Méridienne & l'Objet observé.

La Pendule dont nous nous sommes toujours servis,avoit été construite exprès par M. Julien le Roy .Indépendamment des avantages qu'elle a de commun avec celles de fa nouvelle construction , elle a encore celui de pouvoir être placée indifféremment dans tous les lieux qui se rencontrent, sans avoir besoin d'être appuyée ou attachée contre un mur, au moyen d'un pied de fer qu'il a imaginé, & qu'on peut caller par des vis, à peu près comme on calle un Quartde-Cercle.

On regloit chaque jour cette Pendule par des hauteurs correspondantes du Soleil. Comme nos observatoires étoient souvent assez éloignés des Tours ausquelies les fuites des triangles font terminées , on a eu attention de la placer de manière qu'un même Observateur pût entendre compter les vibrations de la Pendule , ôc voir en même-tems les lìgnaux qu'un autre Observateur, placé sur la Tour, lui fàisoit aux instans ausquels les bords du Soleil touchoient les fils verticaux du Quarr-de-Cercle.

Nous avons tiré des Tables astronomiques que mon Pere vient de publier , les Elémens nécessaires aux calculs des Azimuths du Soleil.

ARTICLE PREMIER.

Observations faites à PObservatoire Royal pour déterminer la Position du Méridien.

Po u R déterminer la direction de la Méridienne de Paris , on s'est attaché principalement à observer la déclinaison de la Tour de Montlhery, & à vérifier la position de la Pyramide , qui a été élevée à Montmartre , dans le point de l'Horizon, qui termine de ce côté-là, la vuë de l'Observatoire, & qui en marque le vrai Nord.

§. I.

Recherche de la Déclinaison de la Tour de Montlhery.

La Pendule dont on s'est servi, est celle qui est placée à demeure dans le Cabinet oriental de l'Observatoire; elle est du même Ouvrier & de la même construction que celle dont nous avons parlé plus haut. Son exactitude a été reconnue par une longue fuite d'Observations. Elle étoit réglée chaque jour au tems vrai, par ^'observation du passage du Soleil, par le plan du Quart-de-Cercle Mural qui est dans le même Cabinet. Nous avions trouvé par des hauteurs correspondantes du Soleil, que ce Quart-de-Cercle déclinoit à l'Orient de 3" de tems, dans les points où passoit le Soleil au tems des Observations suivantes; elles ont été faites fur la Terrasse supérieure de l'Observatoire, au lieu où le signal avoit été placé.

Le 12 Avril 1740.

A Éh 41' j 8" Tems vrai. Entre le milieu de la Tour de Montlhery &
(du soir.) le centre du Soleil 91° o' o".

Donc supposant la déclinailbn du Soleil de 8° 59' 41"
boréale, & la hauteur du Pôle de 48° ;o' 1 o", on a la
déclinailbn de la Tour de Montlhery à l'Occident

de- n°í8' 7'

Le 13 Avril.

6 41 i9 Tems vrai. Entre la Tour de Montlhery & le bord pré-
cédent du Soleil couchant 910 30' o".
( 4] 4( & le même bord 91° 3 8' 46".
6 44 56 & le bord suivant du Soleil 910 10'o".

Donc en supposant le demi-diametre du Soleil de 1 %' 59",
sa déclinaison de »i' »j" & la même hauteur du
Pôle ,on a les déclinaisons suivantes de la Tour de

Montlhery n 58 10

II f8 »4
II 58 23

14 Avril.

6 4í 44 Le centre du Soleil est dans le vertical du Pavillon qui fait avec la Tour de Montlhery un angle de 91° 58' 38".

Donc supposant la déclinaison du Soleil de 41' f 5",

on a celle de la Tour de Montlhery à l'Occident de.. u 58 40 6 4f f o Entre Montlhery & le centre du Soleil 930 o' o".

donc déclinaison de Montlhery n 2g

Le 2.1 Avril.

6 57 14 Entre Montlhery & le bord précédent du Soleil 970

o' o".

6 58 i3 &lemêmebord j»7°'o'o".

6 59 z 1 & le bord suivant 9 6° jo[ o".

Donc supposant le demi-diametre du Soleil de 15' 5 S",
& fa déclinaison de 18' 44", on a les déclinaisons
lui vantes tl ^ J7

11 58 47
II 58 H

On a négligé dans ces calculs de réduire les angles observés au plan de l'Horizon, parce qu'il lont fort approchans de 9o°, & que la Tour de Montlhery n'est élevée que de 7 à 8'.

Prenant un milieu entre ces neuf Observations, on trouve la déclinaison véritable de la Tour de Montlhery à l'Occident de Ii° 58' 31".

h

'§. n.

Pour la Pyramide de Montmartre.

On a réglé la Pendule, que nous avions portée avec nous, par des hauteurs correspondantes du Soleil, qu'on a prises en très-grand nombre chaque jour avec un Quart-de-Cercle| de 2 pieds \ de rayon, afin de donner aux observations suivantes toute la précision possible. Elle étoit placée dans un petit logement construit dans la Tour découverte de l'Ob servatoire, de sorte qu'on entendoit très-distinctement compter les Secondes, pendant le tems des Observations.

Le 23 Juin 1740.

A 7h 56 '33" Entre le bord précédent du Soleil couchant, & la Pyramide de Montmartre 5 30 o' o". Supposant le demi-diametre du Soleil de 1 5' 48" l'angle observé entre le centre du Soleil & la Pyramide , & réduit à l'Horizon , parce que la hauteur apparente du Soleil étoit de 48' & celle de la Pyramide de 18', est de 530 15' 50". On trouve par le calcul, en suppolànt aussi la déclinaison boréale du Soleil de 13° 16' 56", que le complément de son amplitude est de 53° f f' 16" , qui est plus petit de 14" que l'angle observé: d'où il suit que la Pyramide décline à l'Onent de o° o' 14"

Le 24 Juin.

7 Í4 f1 Entre le bord précédent du Soleil couchant ,& la Pyra

mide í3° \9' 55". Suppolànt le demi-diametre du Soleil de i j' 48" , sa déclinaison de 15' 40" , on trouve le complément de l'amplitude du Soleil de 530 15' 6"\ ; l'angle réduit à l'Horizon , entre le centre du Soleil & la Pyramide étoit de 53° 35' 45"; d'où on condud la déclinaison de la Pyramide à l'Orient de o o 38?

8 I îî Entre le bord précédent du Soleil & la Pyramide 5o' o".

Par le calcul le complément de l'amplitude est de 51° 15'

Jj". Donc déclinaison à l'Occident 007

Le 27 Juin.

7 j8 19 Entre le centre du Soleil couchant & la Pyramide, 53°
o' o".

Déclinaison du Soleil 130 19 15". Donc complément de
l'amplitude 510 59' 50", & par conséquent déclinaison
orientale de la Pyramide o o 10

« PrécédentContinuer »