Recherche Images Maps Play YouTube Actualités Gmail Drive Plus »
Connexion
Livres Livres 1 - 9 sur 9 pour Soit qu'elle le concentre, soit qu'elle l'épanche largement, elle en tire l'accent....
" Soit qu'elle le concentre, soit qu'elle l'épanche largement, elle en tire l'accent suprême : tantôt lui prêtant une vérité plus frappante que la parole, tantôt l'entourant d'un nuage aussi léger que la pensée, elle le précipite ou l'enlève... "
Mélanges de littérature et de critique - Page 398
de Alfred de Musset - 1866
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Revue des deux mondes, Volume 29

François Buloz, Charles Buloz, Ferdinand Brunetière, Francis Charmes, René Doumic, André Chaumeix - 1905
...mélodie s'empare du sentiment : elle l'isole ; soit qu'elle le concentre, soit qu'elle l'épanché largement, elle en tire l'accent suprême : tantôt...forcer l'esprit à se souvenir, jusqu'à ce que la Muse s'envoie et rende à l'action passagère la place qu'elle a semée de fleurs. » Voilà la meilleure...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Recueil des discours, rapports et pièces diverses lus dans les séances ...

Académie française - 1856 - 117 pages
...nous voyons et que nous entendons ; et que le personnage s'appelle comme il voudra, Agathe ou Elise, Dernance ou Valcour, la musique n'ya point affaire....détourne, puis le ramène au thème favori, comme pour forACAD. FR. — i86o-i859. 23 cer l'esprit à se souvenir jusqu'à ce que la muse s'envole, et rende...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Revue des deux mondes, Volume 119

1857
...La musique s'empare du sentiment, elle l'isole. Soit qu'elle la commente, soit qu'elle l'épanché largement, elle en tire l'accent suprême. Tantôt...l'action passagère la place qu'elle a semée de fleurs. » loin d'être effrayante pour moi, n'a rien que de doux et de consolant! Je remercie mon Dieu de...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Revue des deux mondes

1857
...La musique s'empare du sentiment, elle l'isole. Soit qu'elle la commente, soit qu'elle l'épanché largement, elle en tire l'accent suprême. Tantôt...pensée, elle le précipite ou l'enlève; parfois uième elle le détourne, puis le ramène au thème favori, comme pour forcer l'esprit à se souvenir,...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Revue des deux mondes, Volume 12

1857
...qu'elle la commente, soit qu'elle l'épanché largement, elle en tire l'accent suprême. Tantôt lai prêtant une vérité plus frappante que la parole...aussi léger que la pensée, elle le précipite ou 1'enlère; parfois même elle le détourne, puis le ramène au thème favori, comme pour forcer l'esprit...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Critique et littérature musicales: 1.-2. Série

Paul Scudo - 1859
...voyons et que nous entendons. La musique s'empare du sentiment, elle l'isole. Soit qu'elle la commente, soit qu'elle l'épanche largement, elle en tire l'accent...l'action passagère la place qu'elle a semée de fleurs, » de doux et de consolan,t! Je remercie mon Dieu de m'avoir accordé la grâce de reconnaître la...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Favart: l'opéra comique et la comédie-vaudeville aux XVIIe et XVIIIe siècles

Auguste Font - 1894 - 355 pages
...voyons et que nous entendons. Que le personnage s'appelle comme il voudra, Agathe ou Élise, Bornant ou Valcour, la musique n'ya point affaire. • La...l'action passagère la place qu'elle a semée de fleurs ' » . Oui, l'émotion croissante des personnages, parvenue à une certaine intensité, ne se satisfait...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Favart: l'opéra comique et la comédie-vaudeville aux XVIIe et XVIIIe siècles

Auguste Font - 1894 - 355 pages
...La mélodie s'empare du sentiment; elle l'isole Soit qu'elle le concentre, soit qu'elle l'épanché largement, elle en tire l'accent suprême : tantôt...l'action passagère la place qu'elle a semée de fleurs ' • . Oui, l'émotion croissante des personnages, parvenue à une certaine intensité, ne se satisfait...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Revue des deux mondes, Volume 29

François Buloz, Charles Buloz, Ferdinand Brunetière, Francis Charmes, René Doumic, André Chaumeix - 1905
...La mélodie s'empare du sentiment: elle l'isole; soit qu'elle le concentre, soit qu'elle l'épanché largement, elle en tire l'accent suprême : tantôt...souvenir, jusqu'à ce que la Muse s'envole et rende ù l'action passagère la place qu'elle a semée de fleurs. » Voilà la meilleure apologie de l'opéra-comique,...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre




  1. Ma bibliothèque
  2. Aide
  3. Recherche Avancée de Livres
  4. Télécharger ePub
  5. Télécharger le PDF