Revue des deux mondes

Couverture
Au bureau de la Revue des deux mondes., 1896
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 99 - Elle n'est pas un art, elle est une science pure. Elle ne consiste pas à raconter avec agrément ou à disserter avec profondeur. Elle consiste, comme toute science, à constater des faits, à les analyser, à les rapprocher, à en marquer le lien. Il se peut sans doute qu'une certaine philosophie se dégage de cette histoire scientifique ; mais il faut qu'elle s'en dégage naturellement, d'elle-même, presque en dehors de la volonté de l'historien.
Page 281 - Avezvous jamais cru à l'existence des choses, est-ce que tout n'est pas une illusion ? Il n'ya de vrai que les « rapports », c'est-à-dire la façon dont nous percevons les objets.
Page 241 - Toutes choses ont été faites par lui ; et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans lui. 4. Eu lui était la vie , et la vie était la lumière des hommes ; 5. et la lumière luit dans les ténèbres , et les ténèbres ne l'ont point comprise.
Page 660 - Madame cependant a passé du matin au soir ainsi que l'herbe des champs. Le matin elle fleurissait , avec quelle grâce ! vous le savez : le soir nous la vîmes séchée...
Page 25 - Je me ferai dresser les cheveux sur la tête en me racontant à moi-même des histoires de revenants, mais, malgré l'impression toute matérielle que j'éprouve, cela ne m'empêche pas de ne pas croire aux revenants, et sur ce point mon incrédulité est si grande que si je voyais un spectre je n'y croirais pas davantage...
Page 824 - Convention s'étendent aux lettres, aux cartes postales simples et avec réponse payée, aux imprimés de toute nature, aux papiers d'affaires et aux échantillons de marchandises originaires de l'un des pays de l'Union et à destination d'un autre de ces pays.
Page 788 - Madame, Paris, 15 octobre 1862. Je pensais qu'il y avait bien longtemps que je n'avais eu de vos nouvelles, et je me disais qu'aussitôt sorti de mon lit je vous écrirais, lorsqu'on m'a apporté une lettre de vous. Elle me confirme dans cette résolution généreuse d'écrire, qu'il n'est pas toujours facile de mettre à exécution, surtout à Paris. J'y suis depuis fort peu de jours. Vous m'avez laissé, je crois, à Londres, dînant vingt-sept jours de suite en ville, délivrant des speeches et...
Page 70 - C'est qu'en effet entre le texte et l'esprit prévenu qui le lit il s'établit une sorte de conflit inavoué; l'esprit se refuse à saisir ce qui est contraire à son idée; et le résultat ordinaire de ce conflit n'est pas que l'esprit se rende à l'évidence du texte, mais plutôt que le texte cède, plie, s'accommode à l'opinion préconçue par l'esprit.
Page 671 - Il avoit le jargon des femmes, assez celui du courtisan, tout à fait l'air du seigneur et du grand monde, sans pourtant dépenser; au fond ignorant à la guerre, qu'il n'avoit jamais faite, par un hasard d'avoir été partout et de s'être toujours trouvé à côté des actions et de presque tous les sièges.
Page 510 - Florence), et le portèrent en la rivière ; et firent faire dessus ce pillier ung roy de France, une espée au poing, qui tenoit soubz le pied de son cheval ce Marjocb, qui est ung lyon.

Informations bibliographiques