L'Esprit des journaux, françois et étrangers

Couverture
Valade, 1784
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 299 - ... l'art, la force, le jugement, l'esprit? Quelle noblesse, quelle économie dans les sujets, quelle véhémence dans les passions, quelle gravité dans les sentiments, quelle dignité et en même temps quelle prodigieuse variété dans les caractères! combien de rois, de princes, de héros de toutes nations nous at-il représentés, toujours tels qu'ils doivent être, toujours uniformes avec eux-mêmes, et jamais ne se ressemblant les uns aux autres!
Page 8 - Enfin , depuis l'acte d'union , l'Ecofle envoie quarante-cinq députés , qui , joints aux autres , font en tout cinq cent cinquante-huit. Ces députés , quoique nommés féparément , ne font point cenfés repréfenter uniquement la ville ou le comté qui les a envoyés , comme cela a lieu par rapport aux députés des Provinces-Unies j mais , une fois qu'ils fout admis , ils repréfentent toute la nation.
Page 97 - C'est avec peu de bien un terrible devoir De se sentir pressé d'être cinq fois beau-père. Quoi! Cinq actes devant Notaire, Pour cinq filles qu'il faut pourvoir! O ciel! peut-on jamais avoir Opéra plus fâcheux à faire?
Page 21 - Canadien, a qui semble être échue la lourde tâche d'apporter maintes précisions sur la liberté de la presse, se demande, à la suite du légiste Delolme, en quoi consiste précisément cette liberté. Seroit-elle la liberté laissée à chacun d'imprimer tout ce qui lui vient dans la tête? de calomnier, de noircir qui bon lui semble?
Page 299 - ... défauts , fi on lui en peut reprocher quelques-uns , plus eftimables que les vertus des autres : perfonnage véritablement né pour la gloire de...
Page 6 - ... pour préfident, tenoit fous fa main » le premier feigneur du royaume, comme le » dernier des fujets. Ainfi tandis que par une » fuite du développement lent & fucceffif du » gouvernement féodal, le royaume de France » ne fut à la fin qu'un afletrblage de pieces » pofées les unes à côté des autres , & fans ad...
Page 11 - S'il réfulte de cette enquête , ou que le crime dont on accufe n'a pas été commis , ou qu'il n'y a pas de raifon de foupçonner l'accufé , il doit le libérer fans reftri&ion.
Page 275 - Les auteurs ne mettront point leurs noms à leurs ouvrages , mais feulement une devife ou fentence, à leur choix ; ils la répéteront dans un billet cacheté , qui contiendra leur nom & leur adrefie.
Page 11 - ... foupçonner l'accufé , il doit le libérer fans reftri&ion. Si l'enquête donne un réfultat contraire , il doit exiger de l'accufé une caution de paroître pour répondre à l'accufation , ou , dans les cas de crimes contre lefquels la loi prononce une peine capitale , l'envoyer réellement en prifon , pour fubir fon interrogatoire Se ton jugement aux prochaines feflîons.
Page 13 - Lorfque , foit dans le cas de haute trahifon, foit dans celui de crimes ordinaires , l'accufateur & l'accufé ont allégué leurs raifons, & que les témoins ont répondu aux queftions, foit des juges , foit des jurés, l'un des juges prend la parole, & fait une récapitulation de tout ce qui s'eft allégué d'eflemiel.

Informations bibliographiques