Recherche Images Maps Play YouTube Actualités Gmail Drive Plus »
Connexion
Livres Livres
" ... autrement on obscurcit leur esprit , on abat leur courage; s'ils sont vifs , on les irrite; s'ils sont mous, on les rend stupides. La crainte est comme les remèdes violents qu'on emploie dans les maladies extrêmes; ils purgent, mais ils altèrent... "
La famille: Leçons de philosophie morale - Page 115
de Paul Janet - 1857 - 398 pages
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

De la manière d'enseigner et d'étudier les belles lettres: par ..., Volume 4

Charles Rollin - 1770
...que rarement , & pour des fautes importantes. Il en eu de ces châtimens , comme des remèdes violens qu'on emploie dans les maladies extrêmes. Ils purgent , mais ils altèrent le tempérament , & ufent les organes. Une âme menée par la crainte , en eft toujours plus foible. Tout homme donc...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Oeuvres de M. François de Salignac de La Mothe Fénélon, Volume 3

François de Salignac de La Mothe- Fénelon - 1787
...on sera content d'eux; car il faut que la joie et la confiance soient leur disposition ordinaire : autrement on obscurcit leur esprit, on abat leur courage;...mous, on les rend stupides. La crainte est comme les remedes violents qu'on emploie dans les maladies extrêmes : ils purgent; mais ils alterent le tempérament,...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Oeuvres de M. François de Salignac de La Mothe Fénélon, Volume 3

François de Salignac de La Mothe- Fénelon - 1787
...on sera content d'eux; car il faut que la joie et la confiance soient leur disposition ordinaire : autrement on obscurcit leur esprit, on abat leur courage;...mous, on les rend stupides. La crainte est comme les remedes violents qu'on emploie dans les maladies extrêmes : ils purgent; mais ils alterent le tempérament,...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

De l'éducation des filles

Francois de Salignac de La Mothe Fénelon (archevêque de Cambrai) - 1800 - 240 pages
...leur disposition ordinaire; autrement ou obscurcit leur esprit , on abat leur courage ;s'its sontvifs, on les irrite; s'ils sont mous , on les rend stupides . La crainte est comme les remèdes violens qu'on emploie dans les maladies extrêmes ; ils purgent , mais ils altèrent le tempérament...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

De la manière d'enseigner et d'étudier les belles lettres: par ..., Volume 4

Charles Rollin - 1805
...que rarement, et pour des faute* importantes. Il en est de ces châtimens, comme des remèdes violens qu'on emploie dans, les maladies extrêmes. Ils purgent , mais ils altèrent le tempérament, et usent les organes. Une âme menée par la crainte, en comme marquant l'autorité paternelle , qui ne...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

De léducation des filles

François de Salignac de La Mothe- Fénelon - 1809 - 206 pages
...on sera ^content d'eux ; car il faut que la joie et la confiance soient leur disposition ordinaire : autrement on obscurcit leur esprit, on abat leur courage...vifs, on les irrite; s'ils sont mous , on les rend stùpides. La crainte est comme les remèdes violens qu'on emploie dans les maladies extrêmes : ils...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Oeuvres complètes, Volume 3

François de Salignac de La Mothe- Fénelon - 1810
...on sera content d'eux ; car il faut que la joie et la conliance soient leur disposition ordinaire : autrement on obscurcit leur esprit , on abat leur...les rend stupides. La crainte est comme les remèdes violens qu'on emploie dans les maladies extrêmes : ils purgent ; mais ils altèrent le tempérament...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

De la manière d'enseigner et d'étudier les belles-lettres: par ..., Volume 4

Charles Rollin - 1810
...doivent l'êtrc; que rarement , et pour des fautes importantes. lI en et de ces châtiments, comme des remèdes violents qu'on emploie dans les maladies...ils purgent, mais ils altèrent le tempérament et usent les organes. Une âme menée par la crainte , en est toujours plus foible. i Prov. a2. i5. (a)...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

L'école des moeurs: ou, Réflexions morales et historiques sur les ..., Volume 1

Jean-Baptiste-Xavier Duchesne Blanchard - 1812
...craindre qu'on ne fasse par-là une dangereuse impressioa <le tristesse et d'ennui sur leur tempérament , on obscurcit leur esprit , on abat leur courage. S'ils...irrite ; s'ils sont mous , on les rend stupides. La contrainte trop grande jette un entant dans la timidité \v dans la crainte , passions affoiblissantes...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Œuvres complètes de Ch. Rollin: Traité des études

Charles Rollin - 1819
...que rarement , et pour des fautes importantes. Il en est de ces châtimens comme des remèdes violens qu'on emploie dans les maladies extrêmes. Ils purgent, mais ils altèrent le tempérament et usent les organes. Une âme menée par la crainte en est toujours plus foible. ' Tout homme donc qui...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre




  1. Ma bibliothèque
  2. Aide
  3. Recherche Avancée de Livres
  4. Télécharger ePub
  5. Télécharger le PDF