Li romans dou Chevalier au Lyon von Chrestien von Troies

Couverture
C. Rümpler, 1862 - 251 pages
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 14 - Nunca fuera caballero de damas tan bien servido como fuera Lanzarote cuando de Bretaña vino; con aquel progreso tan dulce y tan suave de sus amorosos y fuertes fechos.
Page 22 - Li perrons fu d'une esmeraude, 425 perciez aussi come une boz, s'i ot quatre rubiz dessoz plus flanboianz et plus vermauz, que n'est au matin li solauz, quant il apert an oriant. 430 Ja, que je sache, a esciant ne vos an mantirai de mot.
Page 86 - Sanz ce, qu'il est de haut parage, Est il de si grant vasselage 2125 Et tant a corteisie et san, Que desloer nel me doit l'an.
Page 10 - Comander vos vuel et prier, Que ja n'en aiez au cuer ire, Ne por lui ne lessiez a dire Chose, qui nos pleise a oir, 140 Se de m'amor volez joir ; Mes comanciez tot de rechief!" ,,Certes, dame, ce m'est molt grief, Que vos me comandez a feire; Einz me leissasse .1. des danz traire, 145 Se correcier ne vos dotasse, Que je huimes rien lor contasse ; Mes je ferai ce qu'il vos siet. Comant que il onques me griet. Des qu'il vos plest, or escotez ! * 137. Man vergl. folgende stelle aus dem Roman de la Manekine...
Page 70 - Que certes une chanberiere Ne valent tuit, bien le savez, Li chevalier, que vos avez; Ja par celui, qui mialz se prise, N'en iert escuz ne lance prise.
Page 93 - Contre le roi li chastiaus tone De la joie, que l'an i fet. 2340 Li drap de soie sont fors tret Et estandu a paremant, Et des tapiz font pavemant...
Page 87 - Mes or est mes sire Yvains sire Et li morz est toz obliez ; Cil, qui l'ocist, est mariez, Sa fame a et ensanble gisent ; Et les genz aimment plus et prisent Le vif, c'onques le mort ne firent.
Page 82 - Dame, mi oel. — Et les iauz qui? — La granz biautez que an vos vi. — Et la biautez qu'ia forfet ? — Dame, tant que amer me fet. — Amer? et cui ? — Vos, dame chiere.
Page 199 - S'ala tant, come fos nais, Qu'il s'anbati an cest peril. A mal eur i venist il, 5255 Que nos cheitives, qui ci somes, La honte et le mal en avomes, Qui onques ne le desservîmes; Et bien sachiez, que vos meismes I poez molt grant honte atendre, 5260 Se reancon nen vialt an prendre. Mes tote voie ensi avint, Que mes sire an cest chastel vint, Ou il a .11.
Page 233 - Mes comant que la chose praingne, Quant vos plest, que je vos apraingne, Par quel non je sui apelez, Ja mes nons ne vos iert celez: Gauvains ai non, filz au roi Lot.

Informations bibliographiques