Saggio di un parallelo tra le forze fisiche e le forze morali

Couverture
Presso la Tipografia Galileiana, 1836 - 113 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 112 - ... il mondo, e si stilla il cervello per lasciar morendo gli uomini più contaminati, che al suo nascere non trovolli. Che dico morendo? Un tristo, che sventuratamente ebbe ingegno, vivrà nelle sue stesse scritture, e continuerà a prevaricare in quelle i secoli interi. Nel tempo stesso si sbracciarono alcuni per far nell'anima umana tutto il contrario, cioè spogliarla d'ogni eccellenza, e misurarla con quel passetto medesimo, di cui sogliamo valerci co
Page 49 - C'est un progrès naturel. Car quiconque croit quelque chose, estime que c'est ouvrage de charité de la persuader à un autre ; et pour ce faire , ne craint point d'ajouter de son invention, autant qu'il voit être nécessaire en son conte, pour suppléer à la résistance et au défaut qu'il pense être en la conception d'autrui.
Page 107 - La science ne consiste pas à répéter au hasard ce que les autres ont dit ; à coudre à un passage hébreu qu'on n'entend point un passage grec qu'on entend...
Page 81 - OD devaii se conduire : Mais souvent l'un se perd ou l'autre s'est sauvé Et par uù l'uà perii* un autre est conserve.
Page 97 - Ed ecco motivi più che troppi per cadere in errore. ignoratiam ipsumque jacet ingeniwn fortunae meae indignatione dejectum, adeo ut ex ipsa indignatione, ferme cum Trojana illa Hecuba, versta sin in canem , ac nullarum vìrium .tini ad benedicendum.
Page 98 - I' imprudence de mon àge , et au ressentìment d'une injustice , je me suis impose la loi de ne jamais tomber dans ce détestable genre d'écrìre

Informations bibliographiques