Images de page
PDF
[merged small][graphic][graphic][graphic]
[ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][graphic]
[subsumed][subsumed][subsumed][graphic]
[graphic]
[merged small][merged small][ocr errors][merged small]

Vo, Us, près de qui les graces solitaires
Brillent sans fard et regnent sans fierté;
Vous, dont l'esprit, né pour la vérité,
Sait allier à des vertus austeres
Le goût, les ris, l'aimable liberté;
Puisqu'à vos yeux vous voulez que je trace
D'un noble oiseau la touchante disgrace,
Soyez ma muse, échauffez mes accents,
Et prêtez-moi ces sons intéressants,
Ces tendres sons que forma votre lyre
Lorsque Sultane, au printemps de ses jours,

Fut enlevée à vos tristes amours,
1 • 1

« PrécédentContinuer »