Nouveau dictionnaire historique; ou, Histoire abrégée de tous les hommes qui se sont fait un nom par des talens: des vertus, des forfaits, des erreurs, &c. depuis le commencement du monde jusqu'à nos jours ... avec des tables chronologiques pour réduire en corps d'histoire les articles répandus dans ce dictionnaire, Volume 12

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 103 - ... insultants reproches et, quand ce père irrité lui donne sa malédiction, de répondre d'un air goguenard qu'il n'a que faire de ses dons ? Si la plaisanterie est excellente, en est-elle moins punissable; et la pièce où l'on fait aimer le fils insolent qui l'a faite en est-elle moins une école de mauvaises mœurs ? Je ne m'arrêterai point à parler des valets.
Page 156 - Je la voudrais simple dans sa parure , Sans négliger le soin de ses appas ; Car un peu d'art qui ne s'aperçoit pas Ajoute encore un prix à la nature. Je la voudrais n'ayant pas d'autre envie , D'autre bonheur que celui de m'aimer. Si cet objet, Amour, peut se trouver, De te servir je ferai la folie.
Page 52 - Le gouverneur mettait lui-même les plats sur la table, et ensuite se retirait après l'avoir enfermé. Un jour le prisonnier écrivit avec un couteau sur une assiette d'argent, et jeta l'assiette par la fenêtre vers un bateau qui était au rivage presque au pied de la tour. Un pêcheur, à qui ce bateau appartenait, ramassa l'assiette, et la rapporta au gouverneur. Celui-ci étonné demanda au pêcheur : « Avez-vous lu ce qui est écrit sur cette assiette, et quelqu'un l'at-il vue entre vos mains...
Page 303 - Corneille a fait des vers cent fois plus beaux que les miens, et cependant personne ne le regarde; on ne l'aime que dans la bouche de ses acteurs. Au lieu que sans fatiguer les gens du monde du récit de mes ouvrages, dont je ne leur parle jamais, je les entretiens de choses qui leur plaisent. Mon talent, avec eux, 'n'est pas de leur faire sentir que j'ai de l'esprit, mais de leur apprendre qu'ils en ont.
Page 334 - Mais son état est une chose digne d'admiration. Il est fort bien disposé pour sa conscience : voilà qui est fait ; mais, du reste, c'est la maladie et la mort de son voisin dont il est question : il n'en est pas effleuré, il n'en est pas troublé.
Page 56 - Mon Père , j'ai entendu plusieurs grands orateurs dans ma chapelle ; j'en ai été fort content : pour vous, toutes les fois que je vous ai entendu , j'ai été très-mécontent de moi-même.
Page 300 - Harpagon et le roi de Pont sont deux vieillards amoureux : l'un et l'autre ont leur fils pour rival; l'un et l'autre se servent du même artifice pour découvrir l'intelligence qui est entre leur fils et leur maîtresse ; et les deux pièces finissent par le mariage du jeune homme.
Page 418 - Je lui dis : Sire, il en a beaucoup; mais en vérité ces jeunes personnes en ont beaucoup aussi : elles entrent dans le sujet, comme si elles n'avaient jamais fait autre chose.
Page 462 - ... corps, s'imaginent être de belle taille, sa raison l'ayant incommodée, elle a cru en avoir beaucoup. Cependant, elle n'a jamais pu surmonter la vivacité de son humeur, ni...
Page 6 - Que ne puis-je vous donner mon expérience ! que ne puis-je vous faire voir l'ennui qui dévore les grands et la peine qu'ils ont à remplir leurs journées ! Ne voyez-vous pas que je meurs de tristesse dans une fortune qu'on aurait peine à imaginer, et qu'il n'ya que le secours de Dieu qui m'empêche d'y succomber...

Informations bibliographiques