"André Dhôtel, entre archaïsme et modernité"

Couverture
Brill, 1 janv. 2012 - 308 pages
Depuis la disparition de l’écrivain en 1991, l’œuvre prolifique d’André Dhôtel n’a cessé de grandir et de faire la preuve de son actualité paradoxale. Largement rééditée, elle a trouvé de nouveaux lecteurs et attiré l’attention d’une critique quelque peu revenue des éclats de l’avant-garde et plus curieuse, désormais, de la fonction d’émerveillement de toute grande littérature. Il y a bien du mystère en effet dans la simplicité sinueuse et déconcertante des romans d’André Dhôtel, et sa « rhétorique fabuleuse » n’a pas encore livré tous ses secrets.
Ce livre offre un aperçu exemplaire des interrogations critiques qui se sont développées depuis une vingtaine d’années autour de cette œuvre singulièrement attachante, saluée en son temps par les plus grands – notamment Philippe Jaccottet – et dont l’importance dans l’histoire littéraire du « second vingtième siècle » ne manquera pas de s’affirmer dans les années à venir.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques