Du Pape, avec un Discours préliminaire, Volume 2

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 5 - C'est un usage antique et sacré parmi nous : Quand la mort sur le trône étend ses rudes coups, Et que du sang des rois, si cher à la patrie, Dans ses derniers canaux la source s'est tarie, Le peuple au même instant rentre en ses premiers droite; II peut choisir un maître, il peut changer ses lois.
Page 344 - Un vaisseau qui fend les eaux laisse moins de traces de son passage , et nul trône de l'univers ne porta jamais autant de sagesse, de science et de vertu. Au milieu de tous les bouleversements imaginables , Dieu a constamment veillé sur toi , ô VILLE ÉTERNELLE ! Tout ce qui pouvait t'anéantir s'est réuni contre toi , et tu es debout ; et comme tu fus jadis le centre de l'erreur, tu es depuis dix-huit siècles le centre de la vérité.
Page 9 - Ces premiers Pontifes, en ne se mêlant des querelles temporelles que pour les apaiser, en avertissant les rois et les peuples de leurs devoirs, en reprenant leurs crimes, en réservant les excommunications pour les grands attentats, auraient toujours été regardés comme des images de DIEU sur la terre.
Page 9 - L'intérêt du genre humain demande un « frein qui retienne les souverains, et qui mette « à couvert la vie des peuples : ce frein de la « religion aurait pu être , par une convention « universelle, dans la main des Papes. Ces pre...
Page 137 - C'est une opinion commune aux hommes de tous les temps , de tous les lieux et de toutes les religions qu'il ya dans la CONTINENCE quelque chose de céleste qui exalte l'homme et le rend agréable à la Divinité; que par une conséquence nécessaire , toute fonction sacerdotale , tout acte religieux, toute cérémonie sainte, s'accorde peu ou ne s'accorde point avec le mariage.
Page 309 - Église romaine, puisse-je m'oublier moi-même! que ma langue se sèche et demeure immobile dans ma bouche, si tu n'es pas toujours la première dans mon souvenir, si je ne te mets pas au commencement de tous mes cantiques...
Page 16 - ... qu'on puisse citer de la* part des Papes agissant sur le pouvoir temporel , attaquaient toujours une souveraineté élective ; c'est-à-dire une demi-souveraineté à laquelle on avait sans doute le droit de demander compte , et que même on pouvait déposer s'il lui arrivait de malverser à un certain point.
Page 215 - Romain. Le courage des premiers âges de la république revivait » en lui dans un temps de lâcheté...
Page 186 - C'est en vain qu'ils s'agiteront sous une main arbitraire ; c'est en vain qu'ils s'élanceront sur les traces des nations ennoblies, ignorant qu'avant de faire des lois pour un peuple, il faut faire un peuple pour les lois. Tous les efforts seront non seulement vains, mais funestes ; nouveaux Ixions, ils irriteront Dieu, et n'embrasseront qu'un nuage.
Page 169 - ... arrogant, avec leur rage de chicane et d'intolérance, ils ne savent plus ce qu'ils croient ni ce qu'ils veulent ni ce qu'ils disent. Je ne les vois plus que comme de mauvais...

Informations bibliographiques