Histoire de l'Académie royale des sciences, Volume 2

Couverture
1733
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 38 - ... de deux pieds , il n'eft refté qu'environ le quart de la ville, & principalement les maifons qui étoient fur des rochers : on a compté 1 5 ou 20 mille perfonnes accablées par ce tremblement de terre. Voyez l'Hiftoirc de l'Académie des Sciences ann.
Page 136 - Au bout de ces trois heures, il passera dans le récipient d'abord un peu de phlegme, puis un peu de sel volatil, ensuite beaucoup d'huile noire et puante ; et enfin la matière du phosphore viendra en forme de nuées blanches qui s'attacheront aux parois du récipient comme une petite pellicule jaune, ou bien elle tombera au fond du récipient en forme de sable fort menu. Alors il faut laisser éteindre le feu et ne pas ôter le récipient, de peur que le feu ne se mette au phosphore, si on lui...
Page 433 - Confeiller d'Etat ordinaire, premier Médecin du Roi, Surintendant des Eaux Minérales & Médicinales de France.
Page 135 - S'étant imaginé de pouvoir trouver la Pierre philofophale dans la préparation de l'urine , il travailla une grande partie de fa vie fur cette liqueur , fans rien découvrir. Enfin , en 1669 , après une forte diftillation d'urines , il trouva dans fon récipient une matière luifante, qu'on a appellee depuis Phofphore.
Page 388 - La difference & le choix qu'on doit faire de chacun d'eux en particulier; les bons & les mauvais effets qu'ils peuvent produire; les principes en quoy ils abondent; le temps, l'âge & le temperament où ils convicanent.
Page 393 - L'Art de convertir le fer forgé , en Acier , & l'Art d'adoucir le fer fondu, ou de faire des Ouvrages de fer fondu aulïi finis que de fer forgé , par M. de Réaumur , avec figures gravées en taille-douce. Paris , Mich. Brunet , ija , «-4'.
Page 382 - Gervon , la Chaume, Epiry, le Creufet, & autres lieux : Maréchal de France , Chevalier des Ordres du Roi , Commiflaire Général des Fortifications , Grand-Croix de l'Ordre de S. Louis, & Gouverneur de Ja Citadelle <ie Lille , naquit le premier jour de Mai 1633, d'Urbain le Prêtre , & d'Aimée de Carmagnol.
Page 9 - Les 3 livres ont donné 20 onces 7 gros de liqueur qu'on a tirée par la cornue. La première partie, de 4 onces, un peu austère, a rougi le tournesol. La seconde, avec un peu d'acidité, a fait couleur de vin de Chablis avec le vitriol. La troisième a fait couleur de minium en mettant une portion de vitriol sur sept de cette liqueur. La quatrième, d'odeur de cumin austère et amère, a rendu laiteuse la solution du sublimé, etc. La tête morte avait plus de volume que le café. » Voilà du...
Page 2 - ... par dessus de chênes et d'autres grands arbres ; l'entrée ressemble à une porte de ville, la voûte en est fort exhaussée, on y voit clair partout, et l'intérieur est un vaste salon quarré dont le pavé est en cristal ; il ya souvent de la glace de quatre pieds de hauteur et il y en a outre cela de gros morceaux qui pendent de la voute en forme de festons. « En hiver la voûte est remplie de vapeurs épaisses ; il coule dans le fond un petit ruisseau : on a remarqué qu'après avoir coupé...
Page 233 - Châtillon-sur-Seine, un grand orage; la tète de la nuée qui paraissait l'exciter, s'étant enflammée, l'air parut tout en feu ; ceux qui le virent en furent fort effrayés et crurent que les villages voisins étaient entièrement consumés par le feu qui tombait de tous côtés en étincelles semblables à celles qui sortent du fer rouge quand on le bat. Après être tombées, elles roulaient quelque temps à terre et devenaient bleues ; elles s'éteignaient ensuite.

Informations bibliographiques