Beyrout et le Liban: relation d'un séjour de plusieurs années dans ce pays, Volume 1

Couverture
Comon, 1850
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 283 - les uns les autres pour exercer des vengeances héréditaires, et toutes les communications sont interrompues. L'agriculture périt; le paysan va, pendant la nuit, ravager la vigne et couper l'olivier de son ennemi. Le Pacha revient l'année suivante; il exige le même tribut dans un pays où la population est diminuée. 11 faut qu'il
Page 53 - ce paradis terrestre , cet éden que toutes les » natures ont dans leurs souvenirs , soit comme un » beau rêve , soit comme une tradition d'un temps » et d'un séjour plus parfait ; j'ai suivi Milton dans » ses délicieuses descriptions de ce séjour enchanté » de nos premiers parents ; mais ici comme en
Page 143 - On connaît mal en Europe la politique de l'Orient ; on lui suppose » des desseins, elle n'a que des caprices ; des plans, elle n'a que des » passions ; un avenir, elle n'a que le jour et le lendemain. On a vu » dans l'agression de Méhémet Ali la préméditation d'une longue et
Page 145 - à Dieu qu'on réglât ainsi tous les procès ! Que des Turcs en cela l'on suivit la méthode ! Le simple sens commun nous tiendrait lieu de code. Il
Page 167 - mot, il fonde quelque chose qui doit durer après lui. En Orient, au » contraire, comme il n'ya ni instructions, ni mœurs politiques, » mais seulement un maître et des esclaves, un grand homme n'est » qu'une grande individualité, un phénomène, un météore qui
Page 167 - si l'on ne craignait de se servir d'une expression trop poétique, qu'en » mourant il replie pour ainsi dire tout son génie après lui ; comme il " replie sa tente, laissant la place aussi vide, aussi nue, aussi ravagée
Page 77 - 0 croyants ! le vin, les jeux de hasard , les » statues et le sort des flèches sont une abomination » inventée par Satan ; abstenez-vous-en et .vous serez
Page 140 - consommé leur ruine, et le pays s'est dépeuplé. » » Et il est arrivé que , poussés à bout , par la » tyrannie et l'outrage, des villages se sont révoltés, » et le pacha s'en est réjoui : il leur a fait la guerre. » il a pris d'assaut leurs maisons, pillé leurs
Page 81 - Il se cache aux siens à cause de la désastreuse » nouvelle ; doit-il la garder et en subir la honte ou » l'ensevelir dans la poussière ? que leurs jugements
Page 53 - Dieu n'a pas donné à l'homme de rêver » aussi beau qu'il a fait. J'avais rêvé Eden, je puis

Informations bibliographiques