Histoire de l'Académie royale des sciences et des belles lettres de Berlin. [Formerly Miscellanea Berolinensia]. Avec les mémoires

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 339 - Comme ces deux opinions contraires font fbutenues par des autorités également refpeftables, je croirois volontiers qu'il ya du vrai & du faux dans l'une & dans l'autre. Mais comment le démêler?
Page 328 - Dans le monde les objets qu'il importe le plus de connoître & d'approfondir, s'offrent rarement à notre vue tels qu'ils font. Mille chofes concourent à déguifer l'homme, à nous donner le change fur les biens & les maux, fur le mérite & fur le crime.
Page 340 - ... malgré ce plaifir, les Défirs où entrent de pareilles images ne font certainement pas des biens, & je ne penfe pas que perfonne ofe le foutenir. Revenons au Défir en général. Tant que notre efprit s'arrête à la contemplation de l'objet qui nous plaît , fans fe trouver mal à fon aife , & fans tendre plus loin , nous ne défirons pas encore , ou nous ne défirons plus ; cette contemplation eft déjà une jouiflance, dans laquelle l'image nous tient lieu de la réalité. Telles...
Page 289 - Les gçns les plus grof> fiers & les plus ftupides ont certaines lueurs obfcures, certaines notions confuSès du Beau, tout comme ils ont une Logique naturelle, à l'aide de laquelle ils tirent des conféquences de certains principtes.
Page 378 - De tous ceux qui ont écrit fur les machines de guerre, jes plus exacts font Vitruve , Philon & Héron. Ces trois Auteurs diftingués ne doivent point être féparés; en les réunifiant, ils forment un Auteur accompli. Ce qu'Héron décrit, Philon en donne les mefures; & ce qui eft omis par Philon, Vitruve le fournit, & recueille en quelque forte les débris du naufrage. C'eft ce qui m'a engagé à fuivre principalement ce dernier, qui, dans les Serions XV.
Page 330 - Poète dramatique peut nous faire fentir avec cette énergie, qui nous enflamme du defir de nous l'approprier : d'un autre côté la méchanceté & le crime, dévoilés fur le rhéâtre, peuvent produire de grands effets; il importe d'autant plus de recourir à C
Page 341 - Enfin, cette inquiétude nous fait faire des efforts pour pafler de notre état aébel dans celui ou pour le moment nous croyons trouver notre bonheur. Alors le Défir exifte. Mais pendant que nos forces & nos facultés tendent ainfi vers le terme du Défir, nous rencontrons des obftacles, & nous éprouvons, à chaque inftant, la refinance des milieux qui nous féparent de ce terme.
Page 164 - ... pris tel, que d'un grand nombre d'hommes du même •âge il en meurt autant avant ce terme qu'après. Alors on fuppofe que tous les hommes de cet âge atteignent précifément ce terme...
Page 326 - Le goût de tous les peuples policés décide en faveur du Théâtre; & aucun raifonnement ne le fera abolir. Au lieu donc de vouloir détruire un...

Informations bibliographiques