Revue historique ardennaise, Volume 15

Couverture
Paul Laurent
Librairie Alphonse Picard et fils., 1908
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 160 - A CES CAUSES, et autres à ce nous mouvant, de l'avis de notre Conseil et de notre certaine...
Page 222 - Religiosam vitam eligentibus apostolicum convenit adesse presidium, ne forte cuiuslibet temeritatis incursus aut eos a proposito revocet aut robur, quod absit, sacre religionis infringat.
Page 162 - ... et. féaux conseillers les gens tenans notre Cour de Parlement à Paris que ces présentes ils ayent à faire...
Page 162 - ... plaisir. En témoin de quoi nous avons fait mettre notre scel à cesdites présentes. Donné à Versailles, le vingt- troisième jour de mars, l'an de grâce mil sept cent vingt-huit , et de notre règne le treizième.
Page 223 - Nulli ergo omnino hominum liceat hanc paginam nostre concessionis et constitutionis infringere vel ei ausu temerario contraire. Si quis autem hoc attemptare presumpserit, indignationem omnipotentis Dei et beatorum Petri et Pauli apostolorum eius se noverit incursurum.
Page 223 - Sepulturam quoque ipsius loci liberam esse decernimus ut eorum devotioni et extreme voluntati qui se illic sepeliri deliberaverint, nisi forte...
Page 160 - Principal, de deux Professeurs de Philosophie, d'un Professeur de Rhétorique et de cinq Régens, pour les seconde, troisième, quatrième, cinquième et sixième Classes.
Page 125 - Je prétends revendiquer pour la nation une éducation qui ne dépende que de l'État, parce qu'elle lui appartient essentiellement ; parce que toute nation a un droit inaliénable et imprescriptible d'instruire ses membres ; parce qu'enfin les enfants de l'État doivent être élevés par des membres de l'État.
Page 162 - ... chargés, à la conservation desquelles il sera pourvu par notre Cour de parlement sur la requête de notre procureur général ou des parties intéressées, ainsi qu'il appartiendra.
Page 276 - Il ya une troisième mesure pour évaluer les politiques et tous les hommes d'action pratique : l'homme qu'on examine at-il voulu et su diminuer, ou du moins ne pas augmenter, la somme totale, actuelle et future, de la souffrance humaine?

Informations bibliographiques