Des traces numériques aux projections algorithmiques

Couverture
ISTE Group, 1 nov. 2018 - 182 pages

 Le volume mondial de données produites pourrait être multiplié par dix dans les années à venir. Un tel déluge de données influence nécessairement les activités humaines et contribue à la numérisation de l’environnement.


Cet ouvrage offre une approche projective de la trace numérique, s’appuyant sur un formalisme intégrant l’individu, le système et l’algorithme exécuté. Il expose le formalisme complet décrivant les projections algorithmiques et présente deux concepts inédits liés aux objets connectés : le niveau d’ubiquité d’un lieu et le consentement algorithmique d’un individu.

Les fausses données, premier vecteur d’insécurité numérique, matrices de cybercriminalité, y sont étudiées sous l’angle projectif et l’ouvrage se concentre également sur les cyberattaques à fort impact construites sur des projections algorithmiques fictives.


 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Avantpropos
1
Remerciements
3
Introduction
7
Chapitre 1 De la philosophie de la trace aux traces numériques
15
Chapitre 2 Formalisme associé aux projections algorithmiques
37
Chapitre 3 Objets connectés niveau dubiquité dun lieu et consentement algorithmique de lutilisateur
61
Chapitre 4 Sur la valeur dune donnée et dune projection algorithmique
79
Chapitre 5 Fausses données et projections algorithmiques fictives
97
Chapitre 6 Cyberopérations à fort impact construites sur des projections algorithmiques fictives
123
projection algorithmique globale et convergence NBIC
151
Bibliographie
161
Index
171
Droits d'auteur

Expressions et termes fréquents

À propos de l'auteur (2018)

 Thierry Berthier est docteur en mathématiques (théorie des nombres, cryptographie), maître de conférences en mathématiques à l’Université de Limoges, chercheur en cybersécurité et cyberdéfense au sein de la chaire Saint-Cyr et chercheur associé au CREC Saint-Cyr.


Bruno Teboul est philosophe, spécialiste des sciences cognitives et docteur de l’Université Paris-Dauphine. Il est cofondateur de la chaire Data Scientist de l’École polytechnique et chercheur associé et directeur de l’Institut des hautes études à la transition numérique de l’Université de technologie de Compiègne.

Informations bibliographiques