Images de page
PDF
ePub

de la Rivière Bonneuil, marquise d'), femme du précé

dent. Sa mort, X, 89. AMBROISE (saint), II, 536. AMÉLIA (l'évêque d'). Voyez GRA

TIANI,

AMELOT de Gournay (Charles),

président au grand conseil. Nouvelle de sa mort, II, 61

et 62.

[ocr errors]

Il soupe

Son ma

toni, connu, par suite de son adoption par le pape Clément X, sous le nom de car

dinal), II, 517; X, 34. Amadis, opéra de Quinault.

Voyez QUINAULT. Amadis de Gaule. Allusions à ce

roman, II, 253, 382; IV, 547; V, 10, 170, 246; VIII, 325, 489; IX, 605; X, 155, 201, 205, 206, 207

Mme de Sévigné y compare une de ses lettres, V, 551. On le lit à la campagne chez Mme de

Louvois, X, 203. Amalthée , nom désignant Mme

du Plessis Guénégaud dans la

Clélie de Scudéry, I, 442, 494. AMANZÉ (la famille d'), X, 528. AMAT (Marie). Voyez VALAVOIRE

(la marquise de AMBOILE (André le Fèvre d'Or

messon d'), fils d'Olivier d'Or-
messon, V, 558.
riage, IV, 280.

- Il ne se montre pas favorable à Mme de Vins dans un procès qu'elle

soutient, IV, 441. AMBOISE (la ville d'), IV, 188; VI,

267, 272.-Mme de Sévigné s'y

arrête, VII, 277 AMBRES (François Gelas de Voi

sins, marquis d'), II, 104; IV, 62, 63, 64. - Il est reçu à la lieutenance de Roi de Guyenne, II, 142 et 143.- Il donne son régiment au Roi pour deux cent mille francs,II, 153.-Son aventure scandaleuse avec Mme de V***, III, Le Roi lui commande de donner le titre de Monseigneurau maréchal d'Albret; billet qu'il écrit à celui-ci, IV, 94 et 95, 168.Ses procès, VII, 267:mécontent de n'avoir pas été nommé chevalier de l'ordre

du Saint-Esprit, VIII, 30o. AMBRES ( Charlotte de Vernon

32, 35.

AMELOT (Mme), Marie de Lyon

ne, femme du précédent , II, 62, 67, 217; IV, 150.

Mme de Sévigné va dîner chez elle à Sucy, IV, 532. AMELOT (Michel-Jean), marquis

de Gournay, baron de Bru-
nelle, fils des précédents,
VIII, 319, 564.
avec Mme de Sévigné chez

M. de Lamoignon, VIII, 330. AMELOT de Gournay (Catherine),

sæur du précédent. Voyez

VAUBECOURT (la comtesse de). AMELOT (Marie). Voyez Nicolaï

(Mme de). AMIENS (la ville d'), IX, 27, Amis (les petits). Voyez SÉVIGNÉ

(Charles de), et Mousse (Pierre AMONIO, médecin de l'abbaye

de Chelles, IV, 467, 471.
Sa beauté, IV, 432 et 433.
Confiance qu'il inspire à Mme
de Sévigné, V, 39.
fier qu'elle lui obéisse, V, 44.
- Il lui dit des choses diver-
tissantes et ne lui parle qu'i-
talien; remèdes qu'il lui pres-
crit, V, 46 et 47,60. Corbi-
nelli le trouve très-habile, V,
53. – Il est l'occasion de bien
des intrigues à Chelles; on
pense qu'il n'y restera pas
longtemps, V, 64.

Il est obligé de quitter Chelles; mesures dont l'abbesse fait suivre son départ; soins qu'il donne

de la

Il est

[ocr errors]

2 12.

[ocr errors]
[ocr errors]

Il est

[ocr errors]

à Mme de Coulanges, V, 80 et 81.

- Il va à Rome, appelé par un de ses oncles, maître de chambre du pape Innocent XI, V, 86, 103. Mme de Sévigné suppose que, si sa fille le rencontre, elle lui fera bon accueil, V, 110. Mme de Grignan est contente de lui; on pense qu'il aurait sauvé le petit garçon qu'elle vient de perdre, s'il avait été auprès de lui, V,

206. AMPHION, IX, 32. AMSTERDAM (la ville d'), III 145. AMYOT, médecin à Bourbon de

Mme de Sévigné, qui est fort contente de lui, VIII, 99,

100, 107, 108 et 109, 114, ANCENIS (la ville d'), I, 476,

478, 480. ANCEZUNE CADEROUSSE. Voyez CA

117 et 118.

DEROUSSE,

ANDELOT (Marie-Anne de Klin

glin, veuve d'Antoine d').

Voyez ANDLAU. ANDERNACH, sur la rive gauche

du Rhin, III, 225. ANDILLY (Arnauld d’). Voyez

ARNAULD d’Andilly. ANDLAU (Marie-Anne de Klin

glin, veuve d'Antoine d'). On annonce son mariage avec le maréchal comte du Bourg,

XI, 87 et 88. ANDRÉ (saint), VIII, 362. Andromaque, employé comme

synonyme de veuve, III, 386;

X, 228. ANDROMÈDE, I, 105 et 106. ANDRONIC, empereur d'Orient,

IX, 586.
ANFOSSI, AnFossy, secrétaire du

comte de Grignan, V, 393;
VI, 336; VII, 368, 408 ;
VIII, 150 et 151; X, 545.
Mme de Grignan est fort con-

tente de lui, V, 440. ANFOSSIS (les), parents du précédent, XI, 44, 49, 60, 61,

Mme de Simiane désire loger chez eux pendant un court séjour qu'elle va faire

à Avignon, XI, 60, 167. Ange(le frère), capucin, VI, 309.

- Il guérit le maréchal de Bellefonds et le duc du Lude, VI, 257. — On envoie une consultation de lui à Mme de Grignan; ses remèdes ont guéri la reine de Pologne et mille autres personnes , VI, 265. Le duc de la Rochefoucauld, très-malade, le choisit pour médecin, VI, 307.

Ses bouillons purgatifs, VII, 358. Anges (les). Voyez GRANCEY

Mlles de) ANGES (Notre-Dame-des-). Voyez

NOTRE-DAME-DES-ANGES. ANGEBAUT, procureur de Mme

de Sévigné, VII, 527; VIII,

I 22.

[ocr errors]
[ocr errors]

ANCY-LE-FRANC, terre de la mai

son de Louvois, près de Tonperre, X, 194 et 195, 200, 223.

Mme de Louvois veut y aller, X, 184. - Coulanges va l’y accompagner, X, 188.

Mme de Sévigné dit qu'elle a vu ce château et une reine de Sicile sur une de ses portes, X, 192.— On n'y entend parler d'aucune maladie; Mme de Louvois s'y porte fort bien, X, 196. — La grandeur de la maison de Clermont est étalée dans tous ses coins, X, 197. - Mme de Louvois et Mme de Courtenvaux se trouvent bien dans ce château ; on doit y célébrer la Saint-Hubert, X,

202 et 203. ANDELOT (la terre d'), III, 444. ANDELOT (le marquis d'), fils de

Mme de Coligny. Voyez LAN

[ocr errors]
[ocr errors]

GHAC.

42, 61.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

que

Elle le presse de la l’y élever, VIII, 199. Sa faire payer par une de ses dé- femme lui a donné, dit-on, sa

bitrices, VIII, 194 et 195. procuration pour qu'il s'empaANGELI (l'), fou de Louis XIV, rât de ce royaume, VIII, 249.V, 428.

On attend une grande nouvelle
ANGÉLIQUE (la mère). Voyez AR- de ce pays, VIII, 276, 285.

NAULD (Angélique de Saint- Ses affaires vont fort mal, VIII,
Jean)

322. Jacques II, dit-on, y ANGENNES DE LA LOUFe (Cathe- est arrêté, VIII, 366 et 367. rine- Henriette d'). Voyez

L'arrivée de Jacques II en OLONNE (la comtesse d’).

France va probablement aineANGERS (la ville d'), I, 374, ner une guerre entre ce pays et

385; VII, 182, 199, 279 et l'Angleterre, VIII, 384. - Le 280; XI, xxx. Le maréchal prince d'Orange a sans doute d’Humières s'y retire, III, 44. laissé échapper Jacques II, pour

- La princesse de Bade est se trouver sans crime maître fort aise de passer par cette

de ce pays, VIII, 388.

Couville, VII, 327.

tumes d'étiquette de l’AngleANGERS (Monsieur d’). Voyez terre, VIII, 406. — Il est proARNAULD (Henri).

bable les affaires qu'y a le ANGLETERRE (1'), II, 199,544; IV, prince d'Orange l'empêche

127, 299, 458; V, 441; VI, 2675 ront de songer à la France,
VII, 467; VIII, 312, 333 et VIII, 434. – La reine d’An-
334, 339, 343, 349, 352, 354, gleterre aimerait mieux régner,
359, 365,404, 410, 489, 534; pense-t-on, sur ce beau royau-
IX, 159; X, 358, 375, 379; me que d'être à Saint-Ger-
XI, 150. – On dit qu'elle va main, VIII, 448. On dit
déclarer la guerre à l'Espagne,
à

qu'il n'est sûr
III, 158.- Le parlement veut, prince d'Orange en devienne

la désunir de la maître, VIII, 450, 479 et 480. France, III, 276.

On est

Le prince d'Orange est élu très-occupé d'elle, III, 394.– roi, VIII, 484. – L'histoire de On craint que les nouvelles de l’Angleterre est extraordinaire, ce pays ne soient pas bonnes, VIII, 531. Ses affaires vont III, 400.

L'ouverture du bien, dit-on, IX, 6, 9. - Sa parlement est avancée; on ne bonne bière, XI, 76 et 77; ses sait si cela amènera pour nous

jolies serrures, XI, 255 et 256. la paix ou la guerre avec cette Voyez JACQUES II, GUILpuissance, V, 395 et 396,

III, HENRJETTE DE
407.- Mort de son roi Char- FRANCE, MARIE DE MODÈNE,
les II, VII, 363.-Événements ORLÉANS (Henriette d’Angle-
qui vont probablement avoir terre, duchesse d').
lieu dans ce pays, VII, 366. ANGLETERRE (la cour d'). Voyez

– On pense que le prince d’O- Cour (la) d'Angleterre.
range le menace, VIII, 185 et ANGLETERRE (le parlement d’),
186, 193 et 194. Ce prince III, 276; V, 395 et 396.
s'est déclaré le protecteur de la Pourquoi il choisit le prince
religion d'Angleterre, et il de- d'Orange pour roi, VIII, 470
mande le prince de Galles pour et 471. – On dit que ce choix

[ocr errors]

pas

que le

dit-on,

[ocr errors]

LAUME

1

n'est pas encore fait et que la guerre n'éclatera pas tout de

suite, VIII, 475. Angleterre (les gouttes d'), remède que Racine

apporte à Nicole, qui était tombé en apo

plexie, X, 331 et 332. Anglois (les), II, 513; VII, 151;

VIII, 347; XI, 256. — On dit qu'ils ont battu cinq vaisseaux hollandais, II, 544. On dit que Louis XIV les aidera d'un secours de cent mille hommes, s'ils font la guerre aux Espagnols, III, 158. - Ils font des choses romanesques à l'armée, IV, 31.-Estime des régiments anglais pour Turenne, IV, 52.

Lauzun, qui vient de protéger la fuite de leur reine, a tout à craindre d'eux, VIII, 355. On dit qu'ils ne veulent pas du prince d'Orange, VIII, 450. Ils l'ont élu roi parce qu'ils sont Anglais, VIII, 484.

C'est aussi pour cela que Jacques II pourrait remonter sur le trône, VIII, 545. Ils ne paraissent pas s'

s'attacher au prince d'Orange, IX, 9.

Ils sont battus par nous sur les côtes d'Irlande, IX, 61 et 62.- On espère leur faire baisser pavillon quand Tourville commandera notre flotte, IX, 123.- Nombre des vaisseaux qu'ils vont opposer aux nôtres, IX, 128, 134. Victoire navale remportée sur eux

par Tourville, IX, 551 et 552. Angloise (la petite). Voyez Por

RIER (Mlle de). ANGOULÊME (Henriette de la Gui

che, duchesse d'), II, 127. ANGOULÊME (l'hôtel d'), VII, 384. ANGRES (le village d'), dans l’Ar

tois, I, 401. ANJOU (l'), 1, 425; III, 478; IV,

419; VII, 431.

Anjou (le duc d'), second fils de Louis XIV, II, 97.

Sa mort, II, 279. On prend

son deuil, II, 290 et 291. ANJOU (le duc d'), second

fils du Dauphin et petit-fils de Louis XIV, roi d'Espagne sous le nom de Philippe V, VIII, 414;IX, 503; X, 468.- Le duc de Beauvilliers est nommé son gouverneur, IX, 572. — Allusion à son avénement au trône d'Espagne, X, 458, 568. Mme de Grignan le reçoit, X,

170, 475 et 476. ANNAT (le père), jésuite, confes

seur de Louis XIV, I, 438. ANNE D'AUTRICHE, femme de

Louis XIII, reine de France, I, 448, 460; II, 258, 470; V, 420; VIII, 134. La Pulchérie de Corneille fait souvenir d'elle (?), II, 470.

Son zèle contre les jansenistes la poussait à faire fi de la grâce, VI, 449; VII, 3.

Les ennemis de Bussy l'avaient excitée à lui nuire auprès du Roi, VIII, 66.

On ne parle plus de son oraison funèbre, X,

296. ANNE-MARIE D'AUTRICHE, femme

de Philippe IV, reine d'Espa

gne, II, 475,513,518; VI, 178. ANNE DE BRETAGNE. Depuis son

mariage avec Charles VIII, la Bretagne jouissait de grandes prérogatives, IX, 297 et 298, 421.

Ne méritait-elle pas que son contrat de mariage fût

respecté? IX, 421. ANNE, plus tard reine d’Angle

terre. Voyez DANEMARK (Anne

Stuart, princesse de). ANNONCIADES CÉLESTES (les) de la

rue Culture-Sainte-Catherine, V, 347; VI, 111; VII, 222 ; X, 83.

Mme de Sévigné va à la messe de minuit dans leur

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors]

église; ce qu'elle dit de leur daillan de Gondrin, marquis prédicateur, VI, 153 et 154. d'), arrière-petit-fils de Mme de

Regrets que devra leur cau- Montespan, XI, 241-243, 247. ser la mort de Mme des Ha

- Il doit passer à Aix; Mme de meaux, VI, 324. — Allusion à

Simiane dit qu'elle sera bien une réponse plaisante que leur aise de le voir, XI, 135. — Il a faite jadis Mme de Grignan, a logé chez elle, XI, 147. — Il VII, 82. Mme de Grignan

lui a donné un peu de vin de a dû aller à la messe de minuit Chypre, XI, 197. — Elle l'atchez elles, VII, 334.

tend tous les jours, XI, 202. ANSELME (l'abbé Antoine) prêche Il est venu, XI, 206.

à Saint-Paul; Mme de Sévigné ANTIN (le régiment d') reçoit l'or-
trouve ses sermons fort bons, dre d'aller en Normandie, IX,
VIII, 514, 560. Passion 151.
prêchée par lui, IX, 10. — - Il ANTOINE saint) de Padoue, VI,
a fait l'oraison funèbre de

207
M. Fieubet; il est, dit-on, le ANTOINE, II, 337.
confesseur extraordinaire de ANVERS (la ville d'), II, 530.
Mme de Grignan, X, 312. On en a, dit-on, fermé les
L'archevêque d’Arles est fort portes à la comtesse de Sois-
content de son oraison funèbre sons, VI, 271.
de M. Fieubet; Mme de Sévi- ANVILLE (Jean-Baptiste-Louis-
gné en fait un grand éloge, Frédéric de la Rochefoucauld
X, 325.

de Roye, duc d'), XI, 193 et ANTÉE (le géant), IX, 23.

194.
ANTELMI (Charles-Léonce-Octa- Apocalypse (l'), chapitre 1, verset

vien) ou D'ANTELMI, prévôt de 16, IV, 281; chapitre II,
Fréjus, puis évêque de Grasse, verset 16, IX, 477.
XI, 151, 157, 189, 228, 231, APOLIDON ou APOLLIDON, nom
234, 260.

Son aventure du d'un château du roman d'Amamoulin du Vernègue, XI, 237. dis, appliqué au château de ANTIBES (la ville d'), XI, XXIII, Grignan, II, 253, 382; III, 99, 191.

504; IX, 30; X, 187.
ANTIN (Louis-Antoine de Par- APOLLON, X, 43, 534; XI, 66.

daillan de Gondrin, duc d'), Apr (la ville d'), IV, 141; XI,
fils de M. et de Mme de Mon- 132.
tespan, est à la

campagne

chez AQUIN (d'), médecin de la Reine, Mme Foucquet, IV, 452, 472. est nommé premier médecin

On dit qu'il est beau et spi- du Roi, III, 30. rituel, IV, 452. - Il est nom

croit

pas qu'il ait le secret du mé menin du Dauphin, VI, remède de Talbot, VI, 94; 275; VII, 481, 483. Sa VII, 128 et 129. mère doit lui laisser Petit- AQUIN (Luc d'), fils da précédent, Bourg, qu'elle vient d'acheter, évêque de Saint-Paul-TroisX, 264. On annonce

Châteaux, III, 466; IV, 204. mort, XI, 267.

Mme de Sévigné félicite sa ANTIN (un des petits d) a la pe

fille de l'avoir dans son voisitite vérole, X, 444.

nage, IV, 146. ANTIN (Antoine-François de Par- ARBOUVILLE (Mme d’), VII, 436.

[ocr errors]
[ocr errors]

On ne

[ocr errors]
[ocr errors]

sa

« PrécédentContinuer »