Le Vivant comme modèle: La voie du biomimétisme

Couverture
Albin Michel, 28 oct. 2015 - 352 pages

À tous ceux qui, conscients de l'urgence des défis écologiques, s'inquiètent de l'avenir, ce livre apporte un formidable espoir, à la fois technique, stratégique et philosophique. Son idée part d'un constat : la nature est un gigantesque laboratoire, vieux de plusieurs milliards d'années, et riche d'autant de solutions.

Lancé il y a une trentaine d'années outre-Atlantique par des naturalistes d'un nouveau genre, pour la plupart des femmes, le mouvement du biomimétisme se développe aujourd'hui en Europe. Dans tous les secteurs, il propose des passerelles entre ceux qui construisent le monde : ingénieurs, managers, marchands, agriculteurs, médecins... et les scientifiques qui étudient la nature. Gauthier Chapelle en est un des plus brillants représentants.

« C'est un changement de regard que propose Gauthier Chapelle : la nature n'est plus une source inépuisable de matières premières, elle est une source inépuisable de connaissances. »

Nicolas Hulot

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

À propos de l'auteur (2015)

Gauthier Chapelle est ingénieur agronome et docteur en biologie. Après une thèse en biologie Antarctique et cinq ans de sensibilisation au changement climatique à la Fondation Polaire Internationale, il a co-fondé l'association Biomimicry-Europa afin de promouvoir le concept du biomimétisme en Europe, puis le bureau d'études Greenloop en 2007. Également conférencier et collaborateur scientifique à l'Institut Royal des Sciences Naturelles, il s'intéresse depuis plusieurs années à l'agriculture biomimétique et post-pétrole.

Journaliste et écrivain, Michèle Decoust a participé à différents projets de développement durable, notamment avec l'équipe de Biosphère 2, en Arizona, et avec les animateurs d'Auroville, en Inde - deux expériences futuristes dont elle a tiré des documentaires remarqués.

Informations bibliographiques