Images de page
PDF

La librairie A. CLA UDIN se charge des commissions des personnes qui ne pourraient assister à la vente.

rjyi

CONDITIONS DE LA VENTE

Les acquéreurs payeront, suivant l'usage, 5 pour 100 en sus des enchères, applicables aux frais de vente.

Les ouvrages sont Garantis Complets, et vendus comme tels. On pourra les voir et les examiner aux heures indiquées pour les expositions.

Les défauts, s'il en existe, sont signalés, et ceux qui nous auraient échappé seront annoncés au moment de la mise sur table. Une fois l'adjudication prononcée, les livres ne seront pas repris, sous prétexte de transpositions, mouillures, piqûres de rouille ou de vers, petites taches, soulignures, pages maculées, cassures, déchirures, faiblesse d'épreuves, marges plus ou moins rognées, coins fatigués, reliures défraîchies et autres défectuosités quelconques. Ils ne seront admis à rapport que dans le cas où ils seraient réellement incomplets.

Les réclamations de ce chef devront être faites dans les vingt-quatre heures, au plus tard.

Les suites de ligures sont vendues telles qu'elles seront présentées sur table. Les personnes connues auront toute facilité pour les voir de jour et juger de leur état.

Exposition. Il y aura exposition dans le local de la vente, de 2 heures 1/2 à 4 heures 1/2 de Vaprès-midi, des articles qui seront vendus le soir.

I ORDRE DES VACATIONS

1« VACATION LUNDI 18 JUIN N08 1 à 166

2° VACATION MARDI 19 JUIN N°» 167 à 323

3« VACATION MERCREDI 20 JUIN

N°* 324 à 468

[ocr errors][graphic]
[graphic]

LES LIVRES ET LEURS ENNEMIS

l Voir page 2 de ta couverture.]

anecdotes et les a fait traduire dans notre langue. C'est cette édition En Français, IMPRIMÉE A Londres par l'auteur lui-même, qui est un typographe expérimenté et soigneux, que nous offrons aux bibliophiles français. Le tirage, comme il convient aux livres de ce genre, a été très limité, 300 exemplaires environ sont seulement mis en vente, c'est dire que le livre sera promptement épuisé et fera prime. La vente exclusive en est réservée à notre maison et on ne le trouvera point ailleurs.

Voici un aperçu de la façon dont l'auteur a divisé son œuvre: « Il y a bien des forces dans la nature, dit-il en commençant, qui détruisent les livres, mais parmi toutes c'est le Feu qui a causé le plus de ravages. ° Puis il cite des exemples, à commencer par l'incendie de la fameuse bibliothèque d'Alexandrie, les livres païens brûlés à Ephèse par StPaul,les auto-da-fé de l'Inquisition, pour terminer par l'incendie de la bibliothèque de Strasbourg par les Prussiens et des incendies plus récents de précieuses collections en Angleterre.

L'ennemi le plus terrible des livres après le feu est I'eau. Le nombre de livres perdu par des naufrages est'immense. Les ravages causés par la pluie et l'humidité sont aussi incalculables. • , ,

Le Gaz et la Chaleur sont aussi très nuisibles* aux livres. Les livres doivent être soignés comme on soignerait ses jsropjes^enfaiits. ^

La Poussière, la.NÉGLiclNCE et L'ignorance vftrÂcn* *»'ajouter a*

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

qui a le goût djp livres et les tourments de la g crltn

de repos quand, il ri semble lui souhaiter sonnel. °

[ocr errors]
[graphic]
[ocr errors]
[graphic]
[ocr errors]
« PrécédentContinuer »