Histoire secrète du cabinet de Napoléon Buonaparté, et de la cour de St. Cloud

Couverture
T. Harper le Jeune, 1810 - 582 pages
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 172 - Partout, à tout moment, m'offriront devant toi. Tes remords te suivront comme autant de furies ; Tu croiras les calmer par d'autres barbaries; Ta fureur, s'irritant soi-même dans son cours. D'un sang toujours nouveau marquera tous tes jours. Mais...
Page 2 - Dans le cours d'un long gouvernement , on va au mal par une pente insensible , et on ne remonte au bien que par un effort.
Page 27 - Ces motifs, les voici : Je fus envoyé à Londres, pour la deuxième fois, le 7 septembre 1792, par le conseil exécutif provisoire. J'ai, en original, le passe-port qui me fut délivré par le conseil, et qui est signé des six membres : Lebrun, Danton...
Page 101 - Ce serait une prétention chimérique et même criminelle que de vouloir représenter la nation avant l'empereur. > Le corps législatif, improprement appelé de ce nom , devrait être appelé conseil législatif, puisqu'il n'a pas la faculté de faire des lois, n'en ayant pas la proposition. Le conseil législatif est donc la réunion des mandataires des collèges électoraux; on les appelle députés des départemens parce qu'ils sont nommés par les départemens.
Page 120 - que vous avez eue en portant dans votre sein le " Grand Napoléon, n'a été assurément qu'une ins
Page 309 - L'armée russe se présente devant vous pour venger l'armée autrichienne d'Ulm. Ce sont ces mêmes bataillons que vous avez battus à Hollabrunn, et que depuis vous avez constamment poursuivis jusqu'ici. « Les positions que nous occupons sont formidables, et, pendant qu'ils marcheront pour tourner ma droite, ils me présenteront le flanc. Soldats, je dirigerai moi-même vos bataillons.
Page 53 - Capitole où vous avez tant de fois défendu les droits du peuple, et illustré la république romaine. « Ces enfans des Gaulois , l'olivier de la paix à la main , viennent dans ce lieu auguste y rétablir les autels de la liberté , dressés par le premier des Brutus. « Et vous, peuple romain, qui venez de reprendre vos droits...
Page 310 - Que , sous prétexte d'emmener les blessés , on ne dégarnisse pas les rangs, et que chacun soit bien pénétré de cette pensée , qu'il faut vaincre ces stipendiés de l'Angleterre , qui sont animés d'une si grande haine contre notre nation. « Cette victoire finira notre campagne, et nous pourrons reprendre nos quartiers d'hiver, où nous serons joints par les nouvelles armées qui se forment en France , et alors la paix que je ferai sera digne de mon peuple , de vous et de moi.
Page 101 - Constitutions, après l'empereur est le sénat ; après le sénat est le conseil d'état ; après le conseil d'elat est le corps législatif; après le corps législatif viennent chaque tribunal et fonctionnaire public dans l'ordre de ses. attributions : car s'il y. avait dans nos Constitutions un corps représentant la nation , ce corps serait souverain ; les autres corps ne seraient rien, et ses volontés seraient tout.
Page 23 - Et nous aussi, mon ami, nous avons contribué à la prise de Toulon , en portant l'épouvante parmi les lâches qui y sont entrés , en offrant à leurs regards des milliers de cadavres de leurs complices.

Informations bibliographiques