L'Année littéraire, ou, Suite des lettres sur quelques écrits de ce temps, Volume 7

Couverture
1757
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 159 - Là fe perdent ces noms de maîtres de la terre, D'arbitres de la paix, de foudres de la guerre : Comme ils n'ont plus de
Page 156 - que de ta route ordinaire Tu reculas vers le matin , Et d'un émerveillable change Te couchas aux rives du Gange : D'où vient que ta
Page 156 - Tel qu'à vagues épandues Marche un fleuve impérieux » De qui les neiges fondues Rendent le cours furieux ; Rien n'eft fur en fon rivage
Page 154 - la Garde qui veille aux barrières du Louvre N'en défend pas nos Rois. Que
Page 27 - par fon amant. Rofette contente apparemment du fuccès de fa fuite, ne veut plus offrir que fon cœur à l'Amour. Les chaînes de ce Dieu font des liens qu'elle fe propofe de ne jamais rompre tant qu'elle fera unie avec fon cher
Page 120 - l'origine du Comté de Corbeil. Un de ces Comtes nommé Bouchard, fécond du nom , étoit fi fuperbe & fi ambitieux, qu'il fe mit dans la tête de devenir Roi de France. Un jour il refufa de prendre fon épée de la main de fon Ecuyer ; il voulut la recevoir de celle de fa femme, en lui difant :
Page 37 - du jeu a fait tourner la tête, & qui deftine fa fille à M. Repic , Médecin , parce qu'il aime à jouer comme elle. Sa mère, Madame
Page 27 - amans fous un berceau , qui forment enfemble une Guirlande pour l'offrir à l'Amour. Comme la Guirlande' n'avance point par la maladrefTe de la Bergère qui à chaque
Page 97 - Recueil des Pièces qui ont concouru pour le Prix de l'Académie Royale de Chirurgie. Tome
Page 121 - de Bourgogne à Paris. Il y a en effet un Village du même nom près de Dijon : &, comme il eft dans la plaine,

Informations bibliographiques