Histoire de l'Académie royale des sciences et des belles-lettres de Berlin: avec les mémoires pour la même année, tirez des registres de cette Academie, Volume 5

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 382 - ... de forte que la punition marche toujours de pair avec le crime. Aucune Loi ne révolte plus l'humanité, que le droit de vie & de mort, que les pères avoient fur leurs enfans , à Sparte & à Rome. En Grèce , un père qui fe...
Page 388 - J'en reviens-la, & j'ofe aflurer que c'eft le feul moyen d'abolir en Europe ce point d'honneur mal placé, qui a coûté la vie à tant d'honnêtes gens dont la patrie pouvoit s'attendre aux plus grands fervices. Telles font en abrégé les réflexions que les Loix m'ont fournies ; je me fuis borné à faire une efquifle au lieu d'un tableau; & je crains même de c'en avoir que trop dit.
Page 384 - Contracts ; & par cette raifon les Loix, qui roulent fur ces articles, ont befoin de la plus grande clarté ; fi l'on s'occupe à vétiller fur les termes , en compofant des Ouvrages d'efprit frivoles ; à combien plus forte raifon les termes de la Loi...
Page 384 - Prufle ; on eft fur de ne point confondre l'Innocent & le Coupable ; & la Juftice ne s'en fait pas moins. EXAMINONS à préfent les Loix vagues & les Procédures qui font dans le cas d'être réformées. IL y avoit une Loi en Angleterre qui défendoit la Bigamie : un Homme fut accufé d'avoir cinq Femmes ; & comme la Loi ne s'expliquoit pas fur ce cas, & qu'on l'interprete littéralement , il fut mis hors de Cour & de Procès.
Page 385 - ... peut reftraindre les difcours des avocats à la narration du fait, fortifiée de quelques preuves & terminée par une epilogue ou courte récapitulation : rien n'eft plus fon dans la bouche d'un homme éloquent que l'art de manier les paffions : l...
Page 384 - Il y avoit une Loi en Angleterre qui défendoit la Bigamie : un Homme fut accufé d'avoir cinq femmes , & comme la Loi ne s'expliquoit pas fur ce cas, & qu'on l'interprète littéralement, il fut mis hors de Cour & de Procès. Pour que cette Loi fut claire , elle auroit dû porter, que quiconque prend plus d'une femme, foit puni &c.
Page 369 - Rois n'acqueroient l'Amour de leur Peuple qu'autant qu'ils s'y conformoient. Ofiris * inftitua trente Juges , dont le Chef portoit au cou la figure de la Vérité pendue à une chaîne d'Or ; c'étoit obtenir gain de caufe que d'être touché par cette figure.
Page 386 - Litige , leur faflent perdre les avantages qui leur font dûs : tout cela revient au même. L'un eft un mal plus grand que l'autre: mais tous les Abus méritent Réforme. Ce qui allonge les Procès donne un avantage confidérable aux Riches fur les plaideurs qui font Pauvres ; ils trouvent le moyen de traduire le Procès d'une Inftance à l'autre ;. ils mattent & ruinent leur Partie ; & ils reftent à la fin les feuls dans la carriere.
Page 452 - Ce sont des mondes en raccourci ä leur mode: des simplicMs fécondes: des unites de substance, mais actuellement infinies par la multitude de leurs modifications, des centres qui expriment une circonférence infinie ... II n'ya point de chose individuelle qui ne doive exprimer lautes les autres
Page 370 - Plébifcite ; on les fit graver fur dix tables de cuivre ; & l'année d'après on y en ajouta encore deux autres : ce qui forma un corps de Loix fi connu fous le nom de celui des douze tables.

Informations bibliographiques