Mircea Eliade et la Garde de Fer

Couverture
Avatar Editions, 2005 - 94 pages
"En ce qui nous concerne, nous estimons que la Garde de Fer fut un mouvement plus religieux et militaire que politique, et qu'il faut l'étudier comme tel, donc d'un point de vue sociologique et anthropologique-ethnologique plutôt que d'un point de vue idéologique et politique [...] la Garde de Fer fut si étroitement liée aux traditions roumaines, que l'enquête historique qui entendrait l'étudier devrait coïncider avec une recherche historique, religieuse et ainsi de suite." Franco Cardini. Mircea Eliade et la Garde de Fer est une contribution importante à la compréhension de l'itinéraire intellectuel du grand historien des religions, ainsi qu'à l'histoire du Mouvement légionnaire dans ses rapports avec la culture roumaine. S'appuyant sur une documentation abondante, l'auteur s'est attaché à reconstituer tout un puzzle, d'où il ressort qu'une grande partie de la production théorique et romanesque d'Eliade est indissociable de l'engagement de l'écrivain, dans les années trente, en faveur du mouvement fondé et dirigé par Corneliu Z. Codreanu.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Introduction
13
Chapitre 2
27
Chapitre 5
43
Chapitre 8
59
Droits d'auteur

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques