Images de page
PDF
[ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

|

E S S A I

S U R L A T H É O R I E

[ocr errors][merged small]

SU 1 v 1 D E s TAB LE s DE L E URs Mo U v E MEN s,
déduits du Principe de la Gravitation Universelle ;
za v - a -
| Par M. BAIL t Y, Garde des Tableaux du Roi en survivance,
| | de l'Académie Royale des Sciences ;
A V E C

[ocr errors]

Les Tables de Jupiter, par M. JeAuxAr, Professeur de Mathématiques
à l'Ecole Royale & Militaire, de l'Académie Royale des Scicnces.

[ocr errors]

A P A R I S,
Chez NYON, Libraire, Quai des Augustins, à l'Occasion,

[ocr errors][merged small][graphic]
[graphic]
[ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

P R É FA C E.

E cRoIs être le premier qui aie tenté d'appliquer la Géométrie à la Théorie des Satellites de Jupiter. Newton avoit apprécié quels devoient être la variation [a], le mouvement de l'apside & des nœuds, & il en avoit fait l'application au quatrieme ; mais dans ce calcul il ne considéroit que les perturbations du Soleil. D'ailleurs il n'y a pas fait entrer l'excentricité du Satellite, qui produit une équation assez sensible. L'envie de m'instruire & d'être utile en m'exerçant, me fit concevoir le projet de déterminer les inégalités de Jupiter, en supposant toutes les causes de perturbations que l'on peut soupçonner. L'entreprise étoit grande, & j'avoue qu'elle surpassoit peut-être mes forces : mais j'avois alors deux Maîtres [b] dont les lumieres m'auroient conduit au but que je me proposois, & j'avois devant moi tout le tems nécessaire pour vaincre les obstacles par des études relatives. Les Sciences ont perdu ces deux Hommes illustres, dans la force de leurâge : une mort prématurée a terminé leurs travaux & leurs succès, & m'a privé des ressources sur lesquelles j'avois fondé mes espérances. Je me suis trouvé comme un aveugle laissé sans guide au milieu d'une route presque inconnue. J'avois commencé [c]par calculer les perturbations du Soleil, en séparant cette cause des autres; j'ai ensuite

[a] Liv. III, Prop. XXIII.

[b] M. Clairaut & M. l'Abbé de la Caille.

[c] Mémoires de l'Académie 1763 , premier Mémoire.

« PrécédentContinuer »