Images de page
PDF
ePub

Hector, Thétis, mère d'Achille, supplia Vulcain d'en fabriquer de nouvelles pour son fils.

PAGE 170, VERS 8.

Sed quicumque meo superârit Amazona ferro,
Inscribat spoliis: Naso magister erat.

Ovide a dit plus haut que l'Amour avait sa milice, et que l'amant était un soldat enrôlé sous les drapeaux de l'Amour. L'amante devait donc être une Amazone, pour que la métaphore fût soutenue.

DE ARTE AMANDI.

LIBER TERTIUS.

ARMA dedi Danaïs in Amazonas: arma supersunt,
Quæ tibi dem, et turma, Penthesilêa, tuæ.
Ite in bella pares: vincant, quibus alma Dione
Faverit, et, toto qui volat orbe, Puer.
Non erat armatis æquum concurrere nudas :
Sic etiam vobis vincere turpe, viri.

Dixerit è multis aliquis, Quid virus in angues
Adjicis et rabida tradis ovile lupa?
Parcite paucarum diffundere crimen in omnes.
Spectetur meritis quæque puella suis.

Si minor Atrides Helenen, Helenesque sororem
Quo premat Atrides crimine major habet;
Si scelere Eclides Talaioniæ Eriphyles

D'OVIDE.

CHANT TROISIÈME.

DEJA les Grecs armés font flotter leurs bannières :
Maintenant j'armerai tes aimables guerrières,
Belle Penthésilée égaux en combattant

O vous qu'Amour protège, un laurier vous attend.
Pouvais-je sans défense exposer l'Amazone?
O vainqueur, sa faiblesse eût flétri ta couronne.
Eh quoi ! vont s'écrier quelques censeurs malins
Veux-tu de la vipère augmenter les venins,

Et livrer le bercail à la louve en furie ?

A tout un sexe, objet de votre idolâtrie,
N'opposez point les torts de quelques coeurs pervers :
Sans fiel, que la beauté soit jugée en mes vers.
De Castor et Pollux si les deux soeurs pérfides
Remplirent de malheurs le palais des Atrides;
Eriphyle, par toi si ton époux trahi

Vivus, et in vivis ad Styga venit equis; Est pia Penelope, lustris errante duobus,

Et totidem lustris bella

gerente, viro.

Respice Phyllaciden ; et quæ comes isse marito
Fertur, et ante annos occubuisse suos.
Fata Pheretiada conjux Pagasoea redemit :
Proque sui est uxor funere lata viri.

Accipe me, Capaneu; cineres miscebimus, inquit
Iphias: in medios desiluitque rogos.

Ipsa quoque et cultu est et nomine femina Virtus: Non mirum, populo si favet illa suo.

Nec tamen hæ mentes nostrâ poscuntur ab arte.
Conveniunt cymba vela minora meæ.

Nil, nisi lascivi per me discuntur amores :
Femina præcipiam quo sit amanda modo.

Femina nec flammas, nec savos discutit arcus: Parciùs hæc video tela nocere viris.

Sæpe viri fallunt; teneræ non sæpe puellæ : Paucaque, si quæras, crimina fraudis habent.

Phasida jam matrem fallax dimisit Iason :

Venit in Æsonios altera nupta sinus.

Dans les ondes du Styx vivant fut englouti:
Ulysse, retrouvant Pénélope fidèle

2

A dix ans combattu, dix ans erré loin d'elle;
Au printemps de ses jours, Laodamie en deuil
Près de Protésilas vint creuser son cercueil;
Et, des communs destins trompant la loi funeste,
Admète dut la vie au dévouement d'Alceste.
Capanée, unissons nos cendres tous les deux,
S'écriait Evadné s'élançant dans les feux.
Enfin , pour s'assurer l'empire de notre âme,
La vertu prend le nom et les traits d'une femme.
Combien voit-on ce sexe enrichi de ses dons!
Pourtant je ne viens point vous dicter ses leçons:
De moins nobles pavois à ma barque conviennent;
Seuls, les Amours légers ici vous entretiennent :
Apprenons aux beautés par quels heureux secrets
D'un triomphe certain jouiront leurs attraits,

Les femmes, en aimant, avares de nos peines,
Ne lancent point sur nous de flèches inhumaines :
Ah! plus qu'elles souvent les hommes sont trompeurs:
La fraude rarement souille leurs tendres coeurs.
Jason quitta Médée ; et bientôt l'infidèle
Reçut entre ses bras une épouse nouvelle.

« PrécédentContinuer »