Recherche Images Maps Play YouTube Actualités Gmail Drive Plus »
Connexion
Livres Livres
" Il arrivait parfois des rafales de vent, brises de la mer qui, roulant d'un bond sur tout le plateau du pays de Caux, apportaient, jusqu'au loin dans les champs, une fraîcheur salée. Les joncs sifflaient à ras de terre, et les feuilles des hêtres... "
Causeries du lundi - Page 289
de Charles Augustin Sainte-Beuve - 1858
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Madame Bovary: moeurs de province

Gustave Flaubert - 1857 - 490 pages
...apportaient, jusqu'au loin dans les champs, une fraîcheur salée. Les joncs sifflaient à ras de terre, et les feuilles des hêtres bruissaient en un frisson...cimes, se balançant toujours, continuaient leur grand munnure.Emma serrait son châle contre ses épaules et se levait. Dans l'avenue, un jour vert rabattu...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

La pie bas-bleu

Arthur Raoul de G. comte de Grandeffe - 1858
...de journal, le côté faible du style dans le livre en question. « Page 65, ligne 26, on lit : » Dans l'avenue, un jour vert rabattu par le » feuillage éclairait la mousse rase qui craquait » doucement sous les pieds. » «Voilà ce qu'on appelle une phrase descriptive,...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

L'Année littéraire et dramatique: revue annuelle des principales ..., Volume 1

1859
...des gouttes d'eau, une à une tomber sur la moire tendue. Plus loin encore, même genre d'effets : Dans l'avenue, un jour vert, rabattu par le feuillage, éclairait la mousse rose qui craquait doucement sous ses pieds. Dans tout cela, il ya autant d'acoustique que de peinture.....
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Madame Bovary: moeurs de province

Gustave Flaubert - 1862 - 490 pages
...apportaient, jusqu'au loin dans les champs, une fraîcheur salée. Les joncs sifflaient à ras de terre, 'et les feuilles des hêtres bruissaient en un frisson...vert rabattu par le feuillage éclairait la mousse rase qui craquait doucement sous ses pieds. Le soleil se couchait: le ciel était rouge entre les branches,...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Madame Bovary: moeurs de province

Gustave Flaubert - 1862 - 490 pages
...apportaient, jusqu'au loin dans les champs, une fraîcheur salée. Les joncs sifflaient à ras de terre, et les feuilles des hêtres bruissaient en un frisson...grand murmure. Emma serrait son châle contre ses épaule» et se levait. tfans l'avenue, un jour vert rabattu par le feuillage éclairait la mousse...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Oeuvres complètes de Gustave Flaubert ..., Volume 1

Gustave Flaubert - 1885
...apportaient, jusqu'au loin dans les champs, une fraîcheur salée. Les joncs sifflaient à ras de terre, et les feuilles des hêtres bruissaient en un frisson...vert, rabattu par le feuillage, éclairait la mousse rase qui craquait doucement sous ses pieds. Le soleil se couchait ; le ciel était rouge entre les...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Les contemporains: sér. Mon arrivée à Paris. Gustave Flaubert. Alphonse ...

Jules Lemaître - 1918
...apportaient jusqu'au loin dans les champs une fraîcheur salée. Les joncs sifflaient à ras de terre, et les feuilles des hêtres bruissaient en un frisson...serrait son châle contre ses épaules et se levait. Elle appelait Djali... » Nul homme ne m'est tant apparu comme un mandarin, comme un homme spécialement...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Le haut & le bas: essai sur le grotesque dans Madame Bovary de Gustave Flaubert

Michèle Breut - 1994 - 256 pages
...apportaient, jusqu'au loin dans les champs, une fraîcheur salée. Les joncs sifflaient à ras de terre et les feuilles des hêtres bruissaient en un frisson...balançant toujours, continuaient leur grand murmure. 1 b Emma serrait son châle sur ses épaules et se levait 2a Dans l'avenue, un jour vert rabattu par...
Aperçu limité - À propos de ce livre

L'Année littéraire et dramatique, ou, Revue annuelle des principales ...

1858
...des gouttes d'eau, une à une tomber sur la moire tendue. Plus loin encore, même genre d'effets : Dans l'avenue, un jour vert, rabattu par le feuillage,...mousse rosé qui craquait doucement sous ses pieds. Dans tout cela, il ya autant d'acoustique que de peinture. Le portrait de l'abbé Bournisien est l'idéal,...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre




  1. Ma bibliothèque
  2. Aide
  3. Recherche Avancée de Livres
  4. Télécharger ePub
  5. Télécharger le PDF