Recherche Images Maps Play YouTube Actualités Gmail Drive Plus »
Connexion
Livres Livres
" A l'égard du peuple, il sera toujours sot et barbare, témoin ce qui est arrivé à Lyon. Ce sont des bœufs auxquels il faut un joug, un aiguillon et du foin. "
Causeries du lundi - Page 26
de Charles Augustin Sainte-Beuve - 1858
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Mémoires

Académie des sciences, lettres et beaux-arts de Marseille - 1885
...bâton, et s'il rue, la balle; et Voltaire ! A l'égard du peuple, il sera toujours sot et barbare, ce sont des bœufs auxquels il faut un joug, un aiguillon et du foin. En parlant de son maître, Mélanchton écrivait : l'âge et l'expérience ne servent qu'à le rendre...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Lettres inédites de Voltaire, Volume 2 ;Volume 6

Voltaire - 1856
...l'abbé Audra. Il est plaisant de fêter à la fois la Purification et la Présentation. La France serait un bien joli pays sans les impôts et les pédants....auxquels il faut un joug, un aiguillon et du foin. Je vous embrasse de tout mon cœur et M. Vasselier sans compliments, s'il vous plaît. AU MÊME. A...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Lettres inédites de Voltaire, Volume 1 ;Volume 6

Voltaire - 1856
...peuple. « A l'égard du peuple, écrit-il à M. Tabareau, en 1769 , il sera toujours sot et barbare... Ce sont des bœufs auxquels il faut un joug, un aiguillon et du foin. » Est-ce que Voltaire n'aimait pas les hommes et le peuple? Il les aimait beaucoup et très-sincèrement,...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

La libre recherche: revue universelle, Volume 17

1860
...tantôt si courageuse, tantôt si poltronne. » Et un autre jour, toute la ménagerie y passant : « Ce sont des bœufs auxquels il faut un joug, un aiguillon et du foin (1). > (1) Voltaire a Tabareau, 1769. Lettres inédites, 1856. Ëdil. A. François. II L'affaire Cala»....
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

La société française et la société anglaise: se au XVIIIe siecle, etudes ...

Cornelis Henri de Witt - 1864 - 254 pages
...ses sentences démocratiques ne l'empêchaient pas d'écrire à M. Bordes cette phrase odieuse : « A l'égard du peuple, il sera toujours sot et barbare, témoin ce qui vient de se passer à Lyon. Ce sont des bœufs auxquels il faut un joug, un aiguillon et du foin. »...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

La société française et la société anglaise au XVIIIe siècle

Cornelis Henri de Witt - 1864 - 254 pages
...odieuse : « A l'égard du peuple, il sera toujours sot et barbare, témoin ce qui vient de se passer à Lyon. Ce sont des bœufs auxquels il faut un joug, un aiguillon et du foin-. » Ce désaccord entre les maximes et les instincts était fort commun alors, et les maximes , tout...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

La société française et la société anglaise au XVIIIe siècle

Cornelis de Witt - 1864
...ses sentences démocratiques ne l'empêchaient pas d'écrire à M. Bordes cette phrase odieuse : « A l'égard du peuple, il sera toujours sot et barbare, témoin ce qui vient de se passer à Lyon. Ce sont des bœufs auxquels il faut un joug, un aiguillon et du foin. »...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

L'Echo de la France, Volume 5

Louis Ricard (of Montreal) - 1867
...pays sans les impôts elles pédants". A l'égard du peuple, il sera • toujours sot et barbare... ce sont des bœufs auxquels il faut un joug, un aiguillon et du foin." après avoir fait une étude attentive de ses doctrines politiques, que " la liberté le touchait peu...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Études religieuses, historiques et littéraires, Volume 12

1867
...passé déjà sur le bois vermoulu. 1 « A l'égard de ce peuple, il sera toujours sot cl barbare... Ce sont des bœufs auxquels il faut un joug, un aiguillon et du foin. » • (Lettre à Tabareau, 1769.) Et le peuple, courant aux dieux plus à la mode. Oubliait le chemin...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Voltaire, sa vie et ses oeuvres, Volume 2

Michel Ulysse Maynard - 1867
...changé les siens en bêtes de somme, lui qui, dans le peuple, « toujours sot et barbare, » ne voit que des bœufs auxquels il faut un joug, un aiguillon et du foin (7). » fl) A Helvélius, 15 septembre 1763.— (2) A Frédéric, 1766. — (3) A Helvélius. 13 aout!762....
Affichage du livre entier - À propos de ce livre




  1. Ma bibliothèque
  2. Aide
  3. Recherche Avancée de Livres
  4. Télécharger ePub
  5. Télécharger le PDF