Voyage à Madagascar et aux îles Comores (1823 à 1830)

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 104 - Indépendamment de ces fortifications intérieures, la ville est défendue par un fossé et par un entourage encore plus fort que celui dont je viens de parler; cet entourage est fermé par des portes en bois qui n'ont pas moins de quinze pieds de hauteur. Deux places sont remarquables à Ména-bé; la plus grande est en face de la grande porte du palais du chef; on y trouve des bancs do gazon où le voyageur peut se reposer à l'ombre des orangers qui les entourent.
Page 31 - ... dans lesquels on remarque le travail et le poli de ceux qui sortent des mains de nos orfèvres ; leurs petites chaînes de sûreté en or et en argent sont faites avec beaucoup de soin et ont une grande solidité. Ces chaînes servaient jadis de monnaie sur la Côte de l'Ouest où elles étaient très recherchées.
Page 346 - États et de tout son peuple, de faire leur possible pour attirer la nation française dans leur pays, par préférence aux autres cantons de Madagascar, ils ont requis, à diverses reprises, les capitaines des vaisseaux de la Compagnie des Indes de France, qui viennent traiter annuellement chez lui des vivres, et pour bestiaux et esclaves, de demander en son nom et pour lui, à Sa Majesté...
Page 349 - Indes, à titre de compensation, dédommagement, échange, une certaine quantité d'effets, à elle propres et convenables, dont elle est contente, ainsi que les grands du royaume, à ce présents et acceptant, comme chargés des intérêts de leur Reine et de sa couronne, Déclare, BÉTI, à tout le royaume de...
Page 348 - Indes, cédant, abandonnant, livrant et transportant tous ses droits quelconques sur la dite île et ses dépendances audit seigneur roi de France et sa Compagnie des Indes , pour , par ledit seigneur roi de France et sa Compagnie des Indes en être pris possession et pleine jouissance...
Page 347 - BÉTI, reine de Foulepointe, avec toute sa famille, assistée « des grands de son royaume , des chefs et des commandants des « villages qui lui appartiennent, s'est embarquée sur le vaisseau de « la compagnie de France, le Mars, pour se rendre à l'île de SAINTE...
Page 118 - Malegaches et leurs troupeaux. La terre elle-même ne pourrait résister à son intensité. Aussi le roi Ramitrah at-il soin, pour apaiser ce génie, de lui sacrifier des taureaux, à toutes les nouvelles et pleines lunes ; car ce sont les époques où il a soif de sang. Les Ombiaches et les Ampaanzares disent que plusieurs générations des Sakalaves ont existé avant celle que tu vois et que toutes ont été ensevelies dans l'estomac de feu du géant. Cependant depuis plusieurs siècles, il reste...
Page 36 - Indépendamment des produits dont j'ai déjà parlé, le maïs, les ignames, la racine de manioc, le tavoulou (espèce de sagou qu'ils donnent aux malades), sont étalés dans les marchés. Les seuls légumes qu'ils aient sont des choux verts et des feuilles de morelle et de citrouille, qu'ils font bouillir avec leurs viandes et qu'ils assaisonnent avec un sel végétal tiré d'une espèce de palmier, qu'ils préfèrent au sel minéral et au sel marin, quoiqu'il ait un goût acre et qu'il incommode...
Page 349 - Béll que la concession et l'abandon qu'elle fait aujourd'hui, de son plein gré et de son mouvement volontaire, pour le bien de ses peuples et de son royaume, soit et demeure stable, à perpétuité, sans que, pour quelque motif que ce puisse être, aucun de ses héritiers, sujets ou autres nations, pour raison d'aucuns droits ou cessions particulières, puisse prétendre à en débouter la nation française, aujourd'hui en possession de ladite île et de ses dépendances.
Page 347 - Damain et de Ravenel, tous deux premiers enseignes, et Maingaud, écrivain dudit vaisseau le Mars, et des soussignés, grands, chefs, commandants des villages de son royaume, et ses sujets, par elle appelés pour être témoins de la cession et de l'abandon qu'elle fait au sieur Gosse, à ce présent et acceptant pour Sa Majesté le Roi de France, Louis quinzième, et la Nation Française, Elle...

Informations bibliographiques