De la conception à l'au-delà: textes et documents français d'un siècle qui n'en est pas un (1450-1550)

Couverture
Rodopi, 1995 - 355 pages
Dans les manuels d'histoire de la littérature française, on s'en tient très généralement à une périodisation par siècles. C'est une option qui risque toujours de fausser la perspective, notamment là où il s'agit de textes écrits pendant les décennies transitoires. Ainsi, pour ce qui est de la littérature de l'époque qu'on a coutume d'appeler l'automne du moyen âge ou l'aube de la Renaissance: on a tendance à considérer les textes parus avant 1500 comme relevant de la littérature médiévale, et à ne pas trop insister sur les traits modernes qu'éventuellement ils présentent; de la même manière, ceux qui ont été publiés après 1500, appartiendraient plutôt à la littérature moderne, et ne devraient donc pas trop sentir le moyen âge. Le point de vue qu'on adopte ici est tout autre: la littérature du siècle 1450-1550 n'est pas présentée comme un ensemble de textes simplement transitoires, mais elle est considérée telle qu'en elle-même. Aussi, les (fragments de) textes retenus et commentés dans ce manuel-florilège ont-ils été choisis sans parti-pris médiéval ou moderne: ils ont tous rapport à un sujet éminemment actuel à l'époque en question, celui des états successifs qui jalonnent la vie de l'homme, du stade embryonnaire à l'état de félicité ou de damnation éternelles, post-mortem.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Une littérature entre deux âges
7
BIBLIOGRAPHIE
18
TEXTES ET DOCUMENTS
25
Richard Roussat Des elements et principes
38
Grant Kalendrier et Compost des Bergiers
46
Sermon joyeux des maux de mariage plainte
52
Naissance
59
François Rabelais Gargantua Comment
67
De saincte Marguerite destinée à être
74
Droits d'auteur

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 10 - Rouen ; comme rondeaux, ballades, virelais, chants royaux, chansons et autres telles épiceries qui corrompent le goût de notre langue et ne servent sinon à porter témoignage de notre ignorance.
Page 32 - CHAPPITRE. Quant femme porte enfant, et on veult savoir s'elle porte filz ou fille, on doit mettre en dormant sur sa teste du sel si soement que point ne le sache, et après, en devisant a elle, sachiez quel nom elle nommera ; s'elle nomme homme, ce sera un filz, et s'elle nomme femme, ce sera une fille. GLOSE.

Informations bibliographiques