Les précieuses ridicules: comédie en un acte

Couverture
Librairie Hachette, 1891 - 79 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 53 - Modeste en ma couleur, modeste en mon séjour, Franche d'ambition, je me cache sous l'herbe; Mais si sur votre front je puis me voir un jour, La plus humble des fleurs sera la plus superbe.
Page 54 - Qu'on parle mal ou bien du fameux Cardinal, Ma prose ni mes vers n'en diront jamais rien : II m'a fait trop de bien pour en dire du mal, II m'a fait trop de mal pour en dire du bien.
Page 23 - Il n'ya qu'eux qui soient capables de faire valoir les choses; les autres sont des ignorants qui récitent comme l'on parle...
Page 18 - On sait à point nommé : un tel a composé la plus jolie pièce du monde sur un tel sujet; une telle a fait des paroles sur un tel air : celui-ci a fait un madrigal sur une jouissance; celui-là a composé des stances sur une infidélité : monsieur un tel écrivit hier au soir un sixain à mademoiselle une telle, dont elle...
Page 55 - Apollon de son feu leur fut toujours avare. On dit, à ce propos, qu'un jour ce dieu bizarre, Voulant pousser à bout tous les rimeurs françois, Inventa du sonnet les rigoureuses lois; Voulut qu'en deux quatrains de mesure pareille La rime avec deux sons frappât huit fois l'oreille ; Et qu'ensuite six vers artislement rangés Fussent en deux tercets par le sens partagés.
Page 51 - De ces souliers mignons de rubans revêtus, Qui vous font ressembler à des pigeons pattus, Et de ces grands canons, où, comme en des entraves, On met tous les matins ses deux jambes esclaves, Et par qui nous voyons ces Messieurs les galants Marcher écarquillés ainsi que des volants £ ? Je vous plairais sans doute équipé de la sorte, Et je vous vois porter les sottises qu'on porte.
Page 20 - Oh ! oh ! je n'y prenais pas garde : Tandis que, sans songer à mal , je vous regarde , Votre œil en tapinois me dérobe mon cœur ; Au voleur ! au voleur ! au voleur ! au voleur ! CATHOS.
Page 3 - Triveliu, ou quelque autre, sur le théâtre, faire ridiculement le juge, le prince ou le roi ; aussi les véritables précieuses auraient tort de se piquer, lorsqu'on joue les ridicules qui les imitent mal.
Page 59 - J'étais sur le théâtre en humeur d'écouter La pièce , qu'à plusieurs j'avais ouï vanter ; Les acteurs commençaient , chacun prêtait silence ; Lorsque d'un air bruyant et plein d'extravagance , Un homme à grands canons est entré brusquement En criant : Holà ! ho ! un siège promptement ! Et , de son grand fracas surprenant l'assemblée , Dans le plus bel endroit a la pièce troublée.
Page 17 - CATHOS Mais de grâce, Monsieur, ne soyez pas inexorable à ce fauteuil qui vous tend les bras il ya un quart d'heure, contentez un peu l'envie qu'il a de vous embrasser.

Informations bibliographiques