Journal de physique, de chimie, d'histoire naturelle et des arts ..., Volume 34

Couverture
Ve Courcier, 1789
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 155 - Géant jufqu'à la profondeur de 12 pieds , & je l'ai conftammenr trouvée à ce terme. Je croyois donc que la congélation de la furface venoit du froid de l'air extérieur , & je fus bien étonné quand je vis fur le Col du...
Page 157 - Mais la comparaifon de ces phénomènes & la difcuffion des caufes auxquelles on peut les attribuer exigent plus de développement qu'on ne peut leur en donner ici. J'ajouterai feulement , qu'à Genève, depuis mon retour, j'ai tendu horifontalement, à l'ombre & dans des fituations femblables , deux linges, l'un fee & l'autre mouillé.
Page 184 - J'ajourois alors que le danger qu'il y auroit à porter du phofphore fur un métal en fufion , m'avoit faic chercher les moyens où je pourrois les faire rencontrer tous deux en fufion, fans que j'euiTe à craindre le moindre danger.
Page 162 - Le frottement fe fait alors fur le métal, & ainfi la corde ne s'uiê point & ne rifque point de fe rompre. Pour déterminer la vîreiTe avec laquelle ce thermomètre tourne, je» me fuis exercé à lui faire faire autant de révolutions que je puis en compter dans une minute, c'eft-à-dire, environ rent quarante.
Page 245 - Le filence qui régnoit dans cette folitude nie la rendoit plus aimable, il me fembloit que j'y relpirois plus librement. La chaleur du climat étoit tempérée par la fraîcheur des eaux d'une rivière à peine fortie de fa fource , & par...
Page 290 - ... de ne faire mention dans un premier rapport , que de celles de nos recherches qui nous ont mis en état de prononcer avec fureté fur la pratique de cette opération; Nous nous renfermons donc uniquement aujourd'hui dans ce dernier objet.
Page 160 - Se y — 2,775-. Il fuit dé-là, que fur la montagne, un degré de différence dans la chaleur a produit un effet un peu plus que triple , de celui qu'a .produit un degré de fécherefTe, & ce réfultat paroîtra bien plus frappant f\ l'on Tome XXXir, Part.lt 1789.
Page 160 - Il falloit de plus expliquer pourquoi l'air des montagnes produit ces effets fur les corps animés, fans en produire d'analogues fur les corps inanimés.
Page 447 - ... portent à croire que ces acides , comme toutes les fubftances végétales , ne contiennent point d'acide carbonique tout formé, ou au moins qu'ils n'en contiennent qu'en très-petite quantité; que celui qu'on en obtient par la...
Page 420 - J'exprimai des feuilles de cette plante , apres avoir eté expofées au foleil dans l'eau , un air déphlo» giftique de 183 degrés; au-lieu que l'air que j'exprimai de la 'même façon de ces feuilles, après avoir été placées dans un endroit obfcur , couvertes d'eau, étoit d'une qualité inférieure à celle .de l'air commun. En parcourant mes notes, je trouve que j'ai obtenu des feuilles du noyer expiimées fous l'eau , nu air méphitique, tandis que dans d'autre tems j'en ai exprimé un...

Informations bibliographiques