France Télévisions, Off the Record: Histoires secretes d'une tele publique sous influences

Couverture
Flammarion - 479 pages
Connaissez-vous une entreprise qui fait l’objet d’une lutte d’influence au plus haut sommet de l’État ? Dotée d’un actionnaire qui n’a cessé de l’affaiblir ? Dont les fournisseurs se permettent de l’insulter ou de la confondre avec une « vache à traire » ? Cette entreprise, c’est France Télévisions, le groupe qui réunit les chaînes publiques, de France 2 à RFO. En août 2010, Rémy Pflimlin a succédé à sa tête à Patrick de Carolis. C’est la première fois que son président est nommé par Nicolas Sarkozy. Cette enquête fouillée raconte, à l’aide de nombreux témoignages et documents inédits, comment l’État actionnaire, de gauche comme de droite, n’a cessé d’affaiblir le groupe public au profit du privé. Elle revient sur le grand partage du gâteau : des animateurs-producteurs se servent de France Télévisions comme d’un guichet de banque. Leur chiffre d’affaires est là dévoilé pour la première fois. On évolue de conflits d’intérêts en « amitiés » politiques sur fond de renvois d’ascenseurs... Des salariés au bord de la crise de nerfs aux conséquences catastrophiques de l’absence de stratégie, le syndrome « France Télécom » est dans toutes les têtes...

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Avis d'utilisateur - Signaler comme contenu inapproprié

Apparement est passé sous silence la mission d'Isabelle Balducchi de 2001 à 2004 pour développer France 3 Via Stella et qui a fait un véritable travail de défrichage et d'analyse et de développement des programmes. le travail qu'elle a effectué à marche forcée pendant 3 ans, a permis à Sampiero Sanguinetti qui ne s'occupait que de la partie politique, de mettre en place les programmes imaginés par Isabelle Balducchi après ses 3 ans de mission. Le problème a juste été qu'en opportuniste patenté, le Sieur Sampiero Sanguinetti, a donné fin au contrat de mission d'Isabelle Balducchi de manière brutale début 2004 car celle çi trop compétente commençait à lui faire de l'ombre....
Ainsi va la vie audiovisuelle en France..
 

À propos de l'auteur (2010)

Marc Endeweld est journaliste politique et d’investigation à Marianne. En 2010, il publie chez Flammarion France Télévisions off the record, histoires secrètes d’une télé publique sous influences.

Informations bibliographiques