Images de page
PDF
ePub

BIBLIOTHÈQUE

SACRÉE.

XXIII.

[ocr errors][merged small]

SACRÉE,

OU

DICTIONNAIRE UNIVERSEL

HISTORIQUE, DOGMATIQUE,
CANONIQUE, GÉOGRAPHIQUE ET CHRONOLOGIQUE

DES SCIENCES ECCLÉSIASTIQUES;
Costeşant l'Histoire de la Religion , de son établissement et de ses dogmes, celle
de l'Église considérée dans sa discipline, ses rits , cérémonies et sacremens; la
Théologie dogmatique et morale, la décision des cas de couscience et l'ancien
Droit canon ; les personnages saints et autres de l'ancienne et de la nouvelle loi;
les Papes, les Conciles, les Siéges épiscopaux de toute la chrétienté, et l'ordre
chronologique de leurs Prélats; enfin l'histoire des Ordres militaires et religieux,
des schismes et des bérésies;

PAR LES RÉVÉRENDS PÈRES
RICHARD ET GIRAUD,

DOMINICAINS.

RÉIMPRIMÉ AVEC ADDITIONS ET CORRECTIONS PAR UNE SOCIÉTÉ

D'ECCLÉSIASTIQUES.

TOME VINGT-TROISIÈME.

B

A PARIS,
CHEZ BOISTE FILS AINÉ, LIBRAIRE-ÉDITEUR,

RUB DE SORBONNE, No 12. •

M DCCC XXV.

[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

BIBLIOTHÈQUE

SACRÉE,

OU

DICTIONNAIRE UNIVERSEL

DES SCIENCES ECCLÉSIASTIQUES.

DEVOTION.

donnerai des instructions saines

et précises sur la piété véritable, PREMIER SERMON ABRÉGÉ.

telle
que

doit être la piété des Secundum opera eorum nolite chrétiens... Ainsi la vraie et la

facere... Omnia opera sua fa- fausse piété. La vraie piété opciunt ut videantur ab homi- posée à la vertu inondaine, ce pibus.

sera le sujet de ma première Ne faites pas ce que font les partie. La véritable piété oppodocteurs de la loi et les pha- le sujet de la seconde.

sée à la piété judaïque, ce sera risiens... Car ils font toutes leurs actions afin d'étre vus

PREMIER POINT. des hommes. (Matth. 23.)

Que le nionde se flatte d'être Les dignes maîtres qui, en hors de l'impiété, il y est tout faisant l'oeuvre extérieure de la entier, il est tout plongé dans le justice, et la portant même au- inal, selon l'expression de saint delà des termes de la loi, ne Jean (1 Joan. 5. 19.), et il faucherchaient , au lieu de la gloire drait encore lui dire avec cet de Dieu et de leur propre satis- apôtre , au lieu de ces instrucfaction, que les différentes ré- tions si hautes que nous lui doncompenses des hommes ! C'est nons quelquefois : gardez-vous contre cette fausse piété, celle du culte des idoles. Car les paspiété superstitieuse et tout ex sions du siècle, cet esprit de lérieure, qui a passé en partie l'idolâtrie, ce caractère des dieux de la synagogue dans l'Église, qui ont régné si long-temps dans que j'entreprends aujourd'hui le monde , n'y sont-elles pas end'ouvrir les yeux du peuple fi- core toutes vivantes et aussi anidele; mais en même temps je mées, que si l'exemple des dieux

« PrécédentContinuer »