L'Affaire Halimi. Du crime crapuleux au meurtre antisémite. Histoire d'une dérive: Du crime crapuleux au meurtre antisémite

Couverture
Nicolas Eybalin - 208 pages

Dans la nuit du 17 janvier 2006, Ilan Halimi est enlevé à Sceaux par " le gang des barbares ". Séquestré durant 24 jours, victime d'actes de torture et de barbarie, il est assassiné le 13 février par Youssouf Fofana. Très vite, ce crime devient une affaire politique : Ilan Halimi est juif et c'est parce qu'il est juif que Fofana l'aurait enlevé puis assassiné. Telle est la conviction qui se répand, via les médias, dans l'opinion française. La France découvre, épouvantée, qu'un jeune Français aurait pu, 60 ans après la Shoah, être tué pour ce motif. Fort de sa participation pendant cinq mois aux deux procès successivement tenus devant les cours d'assises de Paris et de Créteil en 2009 et 2010 pour juger les auteurs de ce crime, Gilles Antonowicz livre une version sensiblement différente. Crime crapuleux ? Ou meurtre antisémite ? Ce livre-document apporte un éclairage nouveau sur cette affaire qui n'a pas fini de nous hanter.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Affaire Halimi. Du crime crapuleux au meurtre antisémite. Histoire d'une dérive

Avis d'utilisateur  - SophieDubowyj - Babelio

Affaire Halimi. Du crime crapuleux au meurtre antisémite. Histoire d'une dérive par Gilles Antonowicz L’affaire Halimi concerne ce jeune français, de confession juive, assassiné à la suite d’un ... Consulter l'avis complet

À propos de l'auteur (2014)

Gilles Antonowicz est avocat et écrivain. Il a publié en 2013 un récit historique Mort d'un collabo – 13 mai 1943 (Nicolas Eybalin) et un essai sur l'affaire d'Outreau, La Faiblesse des hommes (Max Milo). Il a été l'avocat de la jeune fille (surnommée " l'appât ") utilisée par Youssouf Fofana pour piéger Ilan Halimi.

Informations bibliographiques