Des nombres par L.-C. de Saint-Martin dit le philosophe inconnu: œuvre posthume suivie de l'éclair sur l'association humaine, ornée du portrait inédit de l'auteur et d'une introduction par M. Matter ..

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 34 - Rousseau a dit que la souveraineté ne peut être représentée, par la même raison qu'elle ne peut être aliénée; il dit aussi qu'à l'instant qu'un peuple se donne des représentants, il n'est plus libre, il n'est plus. Il dit enfin que les députés du peuple ne peuvent être ses
Page 5 - association qui défende et protège de toute la force commune la personne et les biens de chaque associé, et par laquelle chacun, s'unissant à
Page 16 - ne m'eût pas condamné de poser de (semblables bases à l'association humaine, puisqu'il dit lui-même que les hommes n'eurent point d'abord d'autres rois que les dieux, ni d'autre gouvernement que le théocratique; qu'ils firent le raisonnement de Caligula, et qu'alors ils
Page 55 - II vous est utile que je m'en aille, car si je ne m'en vais point, le Consolateur ne viendra point à vous; mais si je m'en vais, je vous l'enverrai.
Page 55 - Nul ne connaît le Père si ce n'est le Fils, et celui à qui le Fils l'aura
Page 15 - Nous avions eu depuis longtemps le projet de demeurer ensemble, sans avoir pu l'exécuter. Enfin nous l'exécutons. Mais au bout de deux mois, il fallut quitter mon paradis pour aller soigner mon père. « La bagarre de la fuite du roi me fit retourner de Lunéville à
Page 9 - la mesure où je désire que l'on soit pour m'être utile. Malgré les fruits que je ferais auprès d'elle, nous sommes séparés par les circonstances. Mon Dieu, qui connaissez les besoins que j'ai d'elle, faites-lui parvenir mes pensées et faites-moi parvenir les siennes; et abrégez, s'il est possible, le temps de notre séparation.
Page 16 - J'ai avancé dans ma lettre qu'il n'y avait de vrai gouvernement que le gouvernement théocratique; je le répète ici authentiquement, et je ne fais aucun doute que ce serait à ce terme final que se réuniraient tous ceux qui chercheraient de bonne foi et de sang-froid à scruter
Page 56 - Celui qui croit en moi fera lui-même les œuvres que je fais et en fera encore de plus grandes, parce que je m'en vais à mon Père.
Page 16 - vastes profondeurs, car l'égarement du premier homme tenant à l'ordre divin, il fallait que la punition, les douleurs qui en résultent, les remèdes et la guérison qu'il en pouvait attendre, tinssent également de cet ordre sublime ; or il n'ya que Dieu qui connaisse et puisse diriger l'esprit de l'homme dans ces sentiers; et l'homme qui de

Informations bibliographiques