Cronique du roy Françoys premier, publ. avec une intr. et des notes par G. Guiffrey

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 457 - à la dextre de Dieu. Il ne dit point, Cerchez Christ qui est en la messe, ou au sacraire, ou en la boite, ou en l'armoire : mais au ciel. Parquoi il sensuit bien, que si le* corps est au ciel, pour ce mesme temps il n'est point en la terre : et s'il est
Page 461 - et à vous pareillement ; qui estes pires que bestes, en vos badinages lesquels vous faites à l'entour de vostre dieu de paste, duquel vous vous jouez comme un chat d'une souris : faisans des marmiteux, et frappans contre vostre poictrine, après l'avoir mis en trois quartiers, comme estans bien marris, l'appelans Agneau de Dieu, et lui demandans la paix. S. Jean monstroit
Page 455 - Crist n'eust point satisfait à la justice de Dieu son Père pour nous, et qu'il ne fust le vrai Christ, Sauveur, Prestre, Evesque et Mediateur, laquelle chose non seulement dire, mais aussi penser est un horrible et execrable blaspheme. Et toutes fois la terre a esté et est encore de
Page 232 - Trois ou quatre jours après, fut vuidée une querelle, laquelle de longtemps avoit duré entre quatre gentilshommes de Berry, scavoir entre le seigneur de la Tour Landry et de Chasteauroux, le seigneur de Sarzay, le seigneur de Veniers et le seigneur de Gaucourt. Le seigneur de Sarzay, comme moteur de la querelle, fut
Page 83 - Dieu tout bon, quel miracle esse-cy ? Le Roy voyons et le peuple de France En liberté, et tout par une enffance Qui prisonnière estoit en fortes mains; Or en est hors, c'est triple délivrance : Gloire à Dieu seul, paix en terre aux humains ! Nouvelle Roynne, ô que vous
Page 254 - calamiteux Seroit ung cas troup long et troup piteux, Si d'eulx n'avez commiséracion, A tout le moings ayez compassion Du noble sang et de France et d'Espaigne, Dedans lequel ce cruel Mars se baigne. Mars cy devant souloit taindre ses dartz Dedans le sang de vous simples soudartz ; Mais maintenant,
Page 459 - Jesus Christ au ciel : mais ils font le contraire, en ce qu'ils l'arrestent pour le faire cercher en leurs mains, et en leurs boites et armoires. Tiercement, ces sacrificateurs aveugles, pour adjouster erreur sur erreur, ont en leur frenesie encore dit et enseigné, qu'après avoir soufflé ou parlé sur ce pain, lequel ils
Page 403 - prisonniers : Françoys, par la grâce de Dieu Roy de France, à tous ceulx qui ces présentes lectres verront, salut. Comme pour pourveoir aux grands désordres et abbuz par longtemps perpétrez et continuez au faict de nous gabelles à sel, eussions, tant pour le bien et solaigement de la chouse publicque, que pour la certitude de nous droictz desdictes gabelles, qui sont droictz desdiez pour survenir aux fraiz de Pentretenement de nostre
Page 173 - et repos vivre et négocier entre eulx en leurs vaccations et mesnaiges, aussi bien en temps de guerre que de paix, nous voulons et vous prions très acertes que vous regardez aux foussez, murs, portaulx, bollevars et aultres fortifficacions de nostre bonne ville Sens, les réduisans, par vous dilligence, soing et labeur en tel
Page 395 - crier et publier, à son de trompe et cry public, par tous les portz et havres de nostre pais de Normendie et aultres de nostre royaulme, que besoing sera , à ce que nous subjectz n'en prétendent cause d'ignorance, car tel est nostre plaisir. De ce faire vous avons donné et donnons plain povoir, puissance et mandement espécial. Donné à Ligny, le

Informations bibliographiques