Images de page
PDF
ePub

servations et amendements de la Commis- de M. de Persigoy, - Le duc de Malakoff
sion. Discussion en séances publiques; à Loodres : l'alliance anglaise. — Mémo-
adoption. - Projet de loi relatif à la mo- rable voyage de l'Empereur à Cherbourg;
dification de l'article 259 du Code pénal, la reine Victoria s'y rend de son côté. Re-
en d'autres termes, à l'usurpation des ti- marquables discours de l'Empereur.- Son
tres honorifiques. — Ainendements de la retour.-Politique de la France au dehors.
Commission: elle propose, entre autres, la Les derniers travaux de la conférence de
suppression du mot noblesse ioséré dans Paris:les Principautés; résolution à ce sujet.
le projet du Gouvernement. - Discussion: - Le Montenegro. Note du Moniteur sur
intéressants débats : MM. Belmontet, Le cette question; hostilités pouvelles. - Les
lut, Taillefer, Legrand, Olivier et autres massacres de Djeddah.Détails; résolutions du
honorables membres opposés au projet; Gouvernement de concert avec la Grande-

— M. Baroche le défend ; ses arguments. Bretagne. - Guerre de Chine : même ac-
Adoption de la loi proposée; minorité de cord entre les deux Gouvernements. Dé.
vingt-trois votants. — Note du Moniteur tails sur le bombardement et la prise de
sur le même sujet.

Canton; rapport de M. Rigault "de Ge-
Projet de loi relatif aux Français posses- nouilly. - Prise des forts de Peibo. -
Seurs d'esclaves à l'étranger. Le décret de Traité de paix conclu avec le Céleste Em-
1848 et la dénationalisation prononcée con- pire par le baron Gros, - 'Traité conclu
tre les propriétaires d'esclaves non encore par le même avec le Japou. - Europe :
affranchis. - La Commission propose l'a- Traité avec Bade............ 199 à 228
doption du projet qui tendait à les relever
de la déchéance, mais avec une rédaction

CHAPITRE VI.
plus précise. - Courte discussion et adop-
tion. - Projet de loi relatif à la juridic-

ÉVÉNEMENTS DIVERS.
tion des Consuls français en Perse et dans

Inauguration du boulevard de Sébasto-
le royaume de Siam. Motifs et utilité réelle

pol : Discours de l'Empereur; éloge que
de ce projet. Observations de la Commis-

fait Sa Majesté du préfet de la Seine-
sion. Adoption.

Fête du 15 août : toast porté par M. Hauss-
Le Sénat : ses actes publics; les lois et

mano. – Toast de M. Piétri, en Corse.
les pétitions. - Projet de Code rural. -

- Exposition de Limoges : Discours du
Sénatus consulte relatif au serment des
candidats à la dépulation, - Sénatus-

prince Napoléon. Les concours régionaux.
consulte relatif à la baute cour de jns-

Les concours bippiques. La pisciculture.

...
tice...

M. Dupin au comice agricole de Clamecy.
130 à 174

- Le monopole de la boucherie à Paris;

sa suppression. — Motifs de cette impor-
CHAPITRE IV.

tante mesure. – La caisse des trayaus pa-

blics. — Décret qui modifie la classification
PAITS ÉCONOMIOUES EXTRA-PARLEMEN-

des industries soumises anix Conscils des
TAIRES.

prud'hommes. - Les compagnies de che-
I. Etat des fioances; Note du Moniteur

mins de fer et l'impôt sur les valeurs mo.
à ce sujet. - Caisse d'amortissement. Rap-

bilières. — Note du Moniteur à ce sujet.

- Commission de statistique des faits axri-
port sur les opérations de cette Caisse. -
Caisse d'épargne. Rapport sur ses opéra-

coles. - Société d'acclimatation : Discours
tions. - Caisse de retraite pour la vieil-

prononcé par le prince Napoléon au sein
lesse. — Suciétés de secours mutuels : Si-

de cette assemblée........... 229 à 243
tuation. - Crédit mobilier de France; sa

CHAPITRE VJI.
situation.- Banque de France. Opérations
et situation. -Chemins de fer. Etat ac-

COLONIES.
tuel des ressources et de l'exploitation.

Les chemins vicinaux. Etat présent des Algérie. Campagne du général Desraux
cboses à cet égard. Intéressants détails sur dans le Sahara de Constantine. Elle est
cette matière.- Navigation au long cours couronnée de succès. - Campagne du com-
et cabotage.

mandant de Sétif contre les Babors; même
Ville de Paris : Finances, administration résultat. Création d'un ministère de l'Al-
et travaux de la Capitale. Curieux détails gérie et des Colonies : le prince Napoléon
donnés par le préfet de la Seine. 175 à 198 chargé de ce ministère. Motifs de cette in-

povation, - Partage d'attributions. De-
CHAPITRE V.

crets complémentaires de cette mesure.-

Institution d'un commandement supérieur
PAITS POLITIQUES EXTRA-PARLEMENTAIRES. des forces de terre et de mer : le général

de Mac-Mahon appelé à ce commande-
Retour à une politique moins rigoureuse. ment. Remarquable rapport du Prince sur
- Retraite du général Espinasse ; son rem les attributions des fonctionnaires et sur
placement par M. Delangle, nommé uni l'avenir de la colonie. Ses circulaires, éga-
quement Ministre de l'intérieur. Cause le lement dignes d'étude: la presse, les aver-
ce changement : la circulaire de M. Es tissements; les cultes, l'instruction publi.
pinasse au sujet des biens des hôpitaux. que. Sentiments du Prince sur ces matières.
Effet produit par re document. - Les - Son Rapport da 29 juillet sur tous les
Conseils généraux. Remarquable discours services. Iustitution de divers conseils : le

conseil supérieur ; sa composition. Les con- çaise; nominations nouvelles : MM. de
seils généraur.- Le service administratif. Laprade, Sandeau, Augier. Discours de
Rapport et décret à ce sujet. - Les doua réception. - Académie des sciences mere
nes; le tarif; appréhension des manufac les : M. Mignet et Schelling, – Académie
turiers. Note du Moniteur qui les rassure. des inscriptions et belles-lettres. Motion
-Les chemins de fer. Les travaux publics. sur Boissonade. - Le Congrès littéraire de
Cultures diverses : le coton, le sorgho, la Bruxelles : résolution de cette assemblée.
vigne. - Forages artésiens : Rapport du Production littéraire de l'année : l'His-
général Desvaus. - Dernières affaires mi- toire de la révolution française, par
litaires et derniers succès de l'année. M. Louis Blane. - L'Histoire de Varie-

Colonies transatlantiques. Considéra- Antoinelle, par MM. de Goucoert. - Cer
tions et détails généraux. Les garnisons; respondance de Napoléon ler.- V. Gaixot
les enrôlements de travailleurs : affaire du et ses mémoires. - Soutenirs de la Res-
Charles-Georges; circonstances de cet lauralion, par M. Alf. Nettement. - Te
épisode. Nole du Moniteur : importante riétés politiques et littéraires de M. de
lettre de l'Empereur au Prince chargé du Say.- Le Grand Cyrus de Mlle de Seadéry
ministère des Colonies. - Avenir de la et de M. Cousin. - Les romanciers :
question des travailleurs libres; comment M. Flaubert; M. Feydeas; M. Abeut, enfa
elle est résolue dans les diverses colonies, M. Achard. Le théâtre : Hélène Perren; la
à la Réunion, à la Martinique, à la Guyane, Jeunesse. - Littérature diverse : encore
enfin, à la Guadeloupe.

M. Nettement, M. Laurentie, V. Flourens
Le Sénégal : Situation de cette colonie; et M. Marcel de Serres . l'instinct et l'in-
ce qu'elle pourrait devenir. Expédition du telligence des animaux. - Etades philoso-
colonel Faidherbe contre les populations phiques et économiques de V. Baudrillart.
ennemies. Conquêtes de Kénieba. Com 2. CHRONIQUE JUDICIAIRE. – Procès pe-
mencement d'exploration des mines d'or litique. L'attentat du 14 janvier. - Les
de cette région : intéressants détails. I plaidoiries et le réquisitoire : M. le pro-
colonie dans son état actuel.

cureur gévéral Chaix d'Est-Ange et N. Ju-
Iles de la Société. Ouverture de la ses los Favre. - Le verdiet.- soutile pourvoi
sion législative par la reine Pomaré. Dis de trois des accusés. - Exécution d'Orsini
cours du Commissaire impérial et du et de Pietri. Le procès de Simon Bernard à
Toohitu.....
.......... 243 à 274 Londres. Acquittement. - Affaires de

presse : le livre de M. Proudhon ; condam-
CHAPITRE VIII.

nation. — Un article de M. de Montalem-

bert dans le Correspondant Coadampa-
INSTRUCTION PUBLIQUE. – LITTÉRATURE tion de l'auteur. Remise qui lui est faite
FRANÇAISE. - CHRONIQUE JUDICIAIRE. de la peine par l'Empereur. Refus. -

Pourquoi. - Nouvelle condamnation et
& 1. INSTRUCTION PUBLIQUE. - Circulaire nouvelle grâce. - Autre procés de presse :
aux Recteurs. - Les étudiants en médecine auteur et coauteur; M. Alexandre Damas
devront être pourvus d'un diplôme de ba- et M. Maquet. – Procès civils et antres.
chelier ès lettres. — Les instituteurs pri- Le meurtre du sous-lieutenant Rosiez par
maires suppléants. - Bibliothèque impe- son collègue de Mercy. - Détails ; con-
riale : décret d'organisation nouvelle. - damnation capitale. - Usurpation de titres
Rapport de la Commission chargée de honorifiques; commerce et vente de pe-
l'examen de cette question, présenté par blesse. Application qui réprime ce genre
M. Mérimée.-Institut :- Académie fran- de délit......

. 275 305

DEUXIÈME PARTIE.

HISTOIRE ÉTRANGÈRE.

CHAPITRE ler.

BELGIQUE.
Continuation de la session. Attentat du
14 janvier en France : son contre-coup au
dehors. Journaux belges condamnés par
suite de leur langage en cette occurrence.
-Loi relative aux attaques contre les sou-
verains étrangers. Les poursuites auront

elles lieu à la requête de ces souverains, ou
seront-elles dirigées d'office par la magis-
trature du pays où les attaques auront été
commises ? Graves discussions à ce sujet.
- Rapport de la section centrale : elle
conclut à la poursuite d'office. Yote de la
législature dans ce sens. Circulaire du mi-
nistre de la justice adressée aux membres
du parquet. - Politique du ministère; ses
tendances actuelles : la fortification d'an-

vers; historique de cette question.-Pro- tions pendantes; le cabinet de Vienne,
jet actuel : rapport de la section centrale. presque partout on antagonisne avec les
Discussion au sein de la Chambre des re- autres puissances, s'entend cependant avec
présentants : rejet de l'article 1: retrait la Prusse au sujet du conflit germano-da-
de la loi, -Autres projets en suspens; nois. Son projet de se rattacher de
inaction du cabinet : la milice. pétitions plus à la Confédération, Politique inté-
à ce sujet; le mouvement flamand, la rieure : la presse; on ne veut pas qu'elle
presse, le clergé, les donapes. Le libre- rende compte des fêtes intimes, de la pré-
échange triomphera-t-il? Droit nouveau sence, au théatre, des membres de la fa-
imposé sur les hvuilles par le ministre des mille impériale. - Agrandissement de
finances. - Session nouvelle : discours Vienne. — Faits divers. – La Hongrie et
royal ; son caractère. - Adresse en réponse l'Italie : mort de Radetzky. Douleur et
à ce discours: projet de la section cen- regrets publics de l'empereur à cette oc-
trale. La droite le trouve blessant pour casion. L'archiduc Maximilien à Milan.
elle et se retire de la discussion. Réponse Parallélisme de ses actes et des prétentions
au Roi. -- Révision du Code pénal : dispo de l'autorité militaire. Bonnes intentions
sitions rigoureuses en matière de presse;

du Prince. Ses circulaires remarquables.-
répulsions que rencontre le projet. Décla- Faits généraux, commerciaux et économi-
ration de la commission à ce sujet : on ques.

539
révisera, s'il y a lieu, la loi proposée. Prusse. — Convocation des Chambres
- Documents financiers et commer et mariage du prince Frédéric-Guillaume
ciaux....................... 505 a 520

avec la princesse Victoria d'Angleterre.

Fétes à cette occasion. — La session. Pro-
CHAPITRE II.

position d'en prolonger la durée. Rejet.

Questions économiques et financières : le
NEERLANDE.

tabac; le sucre de betterave. Convention

avec le Zollverein: intéressants débats.
Recomposition du ministère sous les Les orateurs, M. Harko: t en particulier.

auspices de M. Rochussen ; renouvelle- Questions électorales. Dépenses de police.

ment de moitié de la seconde Chambre. Cloture de la session ordinaire. - La si-

Majorité du prince d'Orange. Fêtes à cette tuation par suite de la maladie prolongée

occasion. Discours d'ouverture de la ses- du Roj. Ordonnance qui confère au prince

sion.- Exposé financier par M. van Bosse. de Prusse le titre de Régent. Convocation

Le budget de 1859 : discussion des chapi des Etats en session extraordinaire. Dis-

tres. Adoption de l'ensemble. Autres me- cours du Régent. Retraite de M. de West-

sures et projets d'économie financière et phalen. Changement de ministère. Élec-

publique. - Politique étrangère : l'affaire tions. Des électeurs primaires venlent

Mortara. Documenis finaociers et commer- nommer le Prince lui-même. Sa politique

cians ...................... 321 à 327 formulée dans une allocution au nouveau

Cabinet.- Faits et documents divers. 352

CHAPITRE III.

Bavière, -- Questions extérieures : la

navigation du Danube. Le Cabinet de
CONFÉDÉRATION GERMANIQUE. Munich prétend que la convention entre

les puissances riveraines peut se passer de
Questions fédérales : Les Duchés et le la ratification de la couférence de Paris.-

Danemark. Accord en ce point de l'Autri- Role modérateur de la Couronne dans les

che et de la Prusse ; puissances hostiles : affaires de la Confédération, en particulier

le Hanovre; et, en général, les Etats du dans la question des Duchés. – Affaires

Nord. Résolution de la Diété : elle met le intérieure, les Chambres; l'opposition.

gouvernement de Copenhagne en demeure Elections nouvelles.

566

de se prononcer dans un délai déterminé. Saxe Royale. - Politique du Cabinet
Réponse du Cabinet danois; ses avances dans les questions du dehors. Son attitude
en vue d'un arrangement. Il abolira la loi dans le conflit danois. Projet du baron de
commune et convoquera les Etats de Beust; son système relatif aux Etats secon-

Holstein.-Suspension jusque-là de toutes daires de l'Allemagne. Son opposition aux

mesures coercitives de la part de la Con prétentions aristocratiqucs. Projet de loi

fédération. – la garnison de Rastadi; relatif au droit de chasse.

568

dans quelle mesure les puissances intéres Saxe-Weimar. - Questions économi-

sées y contribucront-elles? - Le pont de gues et financières. Politique du Grand-

Kehl; traité conclu entre la France et le Duc.

570

duché de Bade. Jusqu'à quel point le Ca- Wurlemberg.-Le Concordat. - Griefs

binet de Carlsruhe pouvait-il s'engager des protestants. Les Elats et l'indemnité

sans la sanctioo de la Haute-Diete? - Af- de la noblesse médiatisée. - Le roi Guil-

faires intérirures : l'explosion de la pou- laume en Italie. Effet produit par ce

drière de Mayence. Indemnité réclamée voyage sur l'op

570

par les victimes. — Décision diétale à ce H anovre. - Son attitude dans la ques-

sujet. – Le Zollverein; ses ressources; tion dayoise. Débats des Chanıbres : les

ses progrès ; réunion de ses délégués à Ha- fonctionnaires et la police. Les dépenses

novre. - Le code de commerce de l'U. du Gouvernement: blame des Etats à ce

nion ; le code maritime.

5:28 sujet. Comment la Couronne apprécie ces

Autriche. - Politique extérieure: ques. acies d'opposition.- Le péage de Stade 372

376

Blesse-Electorale. – Antagonisme per le Lanenbourg. - Réponse du Gouverne
sistant entre l'Electeur et les Etats. Ques- meot : il décline, quant à présent, la con
tions de la régence. Les finances. Proro pétence de la Diéte, en ce qui coucerde la
gation des Etats. Leur réunion en octobre. Constitution commune. — Nouvelle coto-

mission instituée à l'effet d'examiner cette
Brunswick. – L'assiette de la contriba- répuose. – Réplique de la Confédératica
tion foncière remplacée par un impôt fon- germanique et mise en demeure adresse
cier général. Par suite, suppression de su Gouvernement royal de se proposta
certains droits d'origine féodale. 576 dans un délai donné. Nouvelle réponse de

Bade. - Politique extérieure : Le pont Gouvernement de Copenbague. Il propose
de Kehl; convention avec la France. - de faire régler la question contradictaire
Altitude vis-à-vis de la Coufédération : la ment et par voie de négociations. Il eer-
carnison de Rastadt. Politique intérieure, sent de plus à l'abolition du ministère
Les Etats. Le Concordat et le rituel pro- d'iotérieur commun. – Autres répliques
testant. Agitations suscitées par cette échangées de part et d'autre.-Déclaration

question.

de la Suède à propos de la menace fen-

Oldenbourg. - Cette principauté fait voyer dans le Nord les troupes chargées

cause commune avec le Hanovre dans la d'exécuter les résolutions fédérales.-

question des duchés. Sa proposition au su- Ordonnances du 6 novembre per lesquelles

jet des officiers de l'armée du Sleswig- le Roi se rend aux exigences de la Diete,

Holstein. - Affaires intérieures : le port sauf à soumettre définitivement les ques

de Brake.

tions litigieuses aux Etats convoqués à cet

Villes libres.=Elles sont éprouvées par effet. - Circulaire adressée aux Légations

la dernière crise financière. - Hambourg danoises à l'étranger à l'effet d'expliquer

se relève insensiblement des désastres les motifs déterminants de ces ordoobancés.

qu'elle a subis. Efforts d'un banquier - La Diète suspend toutes mesures coer-

(M. Ch. Heine) pour ramener la confiance. citives contre le Danemark; toatelois elle

La Prusse vient en aide à la ville de Lubeck. subordonne à la décision des Etats ses ac-

- Brême et l'émigration. Chiffres curieux tes ultérieurs. - Fortifications de Copen-

sur le mouvement émigrateur. - Les bague : loi qui décide qu'elles seront eré-

poids et mesures. - Francfort: Questions cutées, à dater de la promulgation, jus-

constitutionnelles................. 579 qu'en 1869, au plus tard jusqu'en 1888. -

Sanction du traité relatif aus péages sur

CHAPITRE IV.

le Sund. - Loi relative à l'exercice des

professions industrielles. Carieuses dispo-

SUÈDE ET NORWEGE.

sitions. - Ordonnance relative à la con
Suède. Résolution de la Diète qui fixe

trefaçon des ouvrages publiés en France :
les droits et la position des étrangers. -

réciprocité. — Flotte danoise. - Dunica-
Conditions imposées aux fonctionnaires

tion du mouvement maritime et commer-

publics.--Droits de la femme majeure non

cial du port d'Elseneur. Cause de ce eban-

gement .................... 83 à 7

mariée. — Le Scandinavisme : Assemblée

d'Helsingborg............... 382 à 383

Norwege. Ouverture du Storthing ex-

CHAPITRE VI.

traordinaire par le Prince-Régent. Cause

RUSSIE.

de cette réunion : la situation financière;

emprunts proposés. Les chemins de ser.

S 1. Desseins du Tzar; réformes inte-

- Les douanes suédoises : nouveau ta-

rif; avantages assurés aux pavires fran-

rieures : le servage. Attitude de la noblesse

en présence du projet bien arrété de l'Em

........................ 385 à 584

pereur d'émanciper les serfs. L'opposition

CHAPITRE V.

des nobles, plus ou moins latente, n'est

cependant pas unanime. - Formation de
DANEMARK

comités particuliers au sein de la noblesse

des Gouvernements, en vue de poser les
Ouverture de la session du Conseil su bases de l'émancipation. Rescrit d'Alexan-
prême : discours du Roi : il porte en par dre II en ce qui concernait le gouverne-
ticulier sur la question des duchés alle ment de Saint-Pétersbourg. Ordonnance
maods. Où en était cette question ? - Rap- du ministre de l'intérieur relative à l'exé-
port de la Commission instituéc en octo cation du rescrit. Triple période durant
bre. Invitation adressée au Gouveroemcnt laquelle devra s'opérer l'émancipation. -
royal par la Diète de Francfort. Elle ne Assiette comparée de la propriété et du
reconnait aucune des ordonnances sur les servage : rapport ministériel à ce sujet. –
quelles est basée la position politique ac- Ordonnance impériale institutive d'un
tuelle des duchés allemands dans leurs comité central auquel devront converger
rapports avec la Couronne. -- Autre réso. Jes comités provinciaux, et que présidera
Jution de l'Assemblée de Francfort adop l'Empereur en personne, et en son absence,
léo sur la proposition de l'envoyé du Hano- le prince Orloff. Le prince Constantin en
yre, et tendante à inviter le Gouvernement fait partie. - Ordonnance qui ordonne
royal à ne faire voter par le Conseil su des congés aux nobles de l'armée pour as-
prême aucuns crédits nouveaux ou lois sister aux comités de leurs Gouvernements.
fiscales pouvant concerner le Holstein ou - Antres rescrits impériaus au sujet de

V'émancipation des serfs. Programme des traité. Missions envoyées en Chine, Arran-

travaux des comités gouvernementaux, rangement du général Mousavief au sujet

publié par le comité central de Saiut-Pé des possessions moscovites sur le fleuve

tersbourg. Il porte la signature du prince Amour. Importance de ce succès diplo-

Orloff, vice-président, et du grand-duc matique au point de vue de l'avenir.

Constantin. – Institution d'une médaille Politique du Gouvernement en Europe :

du mérite en faveur des paysans. - La la navigation du Danube. La Russie d'ac-

Couronne préche d'exemple en émancipant cord avec la France et opposée à l'Autri.

les serfs des apapages. Le comité de Mos- che. Les ports de la mer Noire : le cabinet

cou : la poblesse de ce gouvernement té- de Saint-Pétersbourg annonce qu'il sera

moigne peu d'empressement pour l'éman- tous ses efforts pour se conformer aux dis-

cipation. Pourquoi ? – Révolte de pay. positions du traité de Paris. - Les chré.

sans, dans l'Esthonie en particulier. Pour tiens de la Turquie ; réclamations du gog-

quoi égaleinent ? L'Empereur plus décidé vernement russe en leur faveur. Agitations

que jamais à la réalisation de l'émancipa- que cette question occasionne: brochure ile

tion. Fermes et remarquables paroles qu'il l'ancien ministre de l'instruction publique.

adresse aux délégations de diverses no- Les Principautés danubiennes : la Russie

blesses, celle de Moscou en particulier. Ce d'accord, sur ce point, avec la France. Elle

qu'il dit aux nobles sympathiques à ses se rallie à l'Union. Pourquoi elle demande

desseins, à ceux de Tver, de Kostroma, de la suppression de la juridiction consulaire.

Nijoi-Novgorod, etc. - Le comité de Attitude du gouvernement de Saint-Pé-

Saint-Pétersbourg; proposition Platonoff: tersbourg dans la question des Duchés al-

elle a pour objet de faire régler l'émanci- lemands.................... 398 à 428

pation par les Etats de la noblesse. Phase

nouvelle dans laquelle cette proposition

CHAPITRE VII.

fait entrer la question.

TURQUIE.

L'émancipation en Pologne. A quelles

conditions la poblesse de ce pays s'y rallie. Question des Principautés danubien.

- Plan financier soumis au Gouverne- nes : encore le traite

ment par des banquiers étrangers à l'effet férence se réunit de nouveau pour régler

de liquider l'émancipation, quant à l'exé- le sort des Principautés : Convention du

cution. — Prix proposés par l'académie 19 août. Teneur de ce document diploma-

des sciences de Saini-Pétersbourg en vue tique; intéressants débats auxquels il a

de faire étudier la question de l'abolition donné lieu. Les provinces moldo-valaques

du servage. - Autres réformes intérieures auront la dénomination de Principautés-

urgentes : l'administration; védalité de Unies. — Loi électorale annexée à la Con.

certains employés. Témoignage de satisfac- vention. - Les ambitions dans les Princi-

tion donné par le frère de l'Empereur à pautés. Administration provisoire. Instal-

J'auteur d'une comédie qui la stigmatise. lation des personnages qui la composent.-

Critique du régime intérieur et actuel de Le consul général d'Autricbe en Moldavie

certains départements ministériels, celui ne reconnait pas sur les passeports la dé-

de la justice en particulier. Changements nomination de Principautés-Unies; c'est le

dans le cabinet. Le Conseil des ministres consulat de France qui délivre les passes.

réorganisé. La presse à l'intérieur. Ses – La convention du 19 août n'était-elle

conditions d'existence. Feuilles nouvelles. applicable immédiatement qu'en matière

Publications du dehors: elles sont consi- électorale ? Le Gouvernement soutenait

gnées à la frontière. - Amélioration en l'affirmative.- Rôle des Principautés dans

Pologne : les généraux ne sont plus placés la convention fluviale relative au Danube.

à la tête des circonscriptions de l'instruc- Avaient-elles le droit de prendre part à

tion publique. - Les classes ouvrières : l'échange des ratifications? La négative

sollicitude du Gouvernement en ce qui les encore soutenue par la Turquie. 428

concerne. On médite de construire pour Servie. - Impopularité actuelle du
eux des logements à bon marché. Les Prince : complot où figurent des sépateurs.
écoles : étude de la médecine; envoi de Leur condamnation. Le prince veut exécu-
jeunes gens à l'étranger pour y étudier les ter la sentence. Intervention du gouveroc-
institutions judicia pour se former à ment suzerain. Commutation : les travaux
l'art de l'ingénieur. — Voies de communi- forcés, puis l'exil. - Changement tardif de
cation : les chemins de fer. La navigation politique : Wutschitch et Garanschanjne
fluviale et maritime. Le commerce; so- appelés à seconder le prince. Cause du ma-
ciétés industrielles.-L'armée : réduction laise. Karageorgievitch accusé de népo-
do contingent. La population de l'Empire tisme et de collusion avec le parti turc.
d'après les derniers recensements. La dette Attitude de celui-ci : les forteresses. -
et les finances.

L'attentat commis sur le consul d’Angle-
$ 2. Politique extérieure. La guerre terre. Réparation. La Skuptehina. Loi élec-

du Caucase : succès des troupes russes. torale qui la prépare. Elle se réunit et met

Lutte et défaite de Chanoyl.- la Mingré- en accusation le Prince à qui elle demande

lie. Elle est ajoutée aux possessions russes; d'abdiquer. Karageorgievitcb se retire dans

à quelle occasion. - Relations avec la la forteresse. Il est déclaré dechu et Mi-

Chine. Habile politique du gouvernement losch Obrenovitch est rappelé. 437

russe; elle aboutit à un traité avantageux Herzégovine et Bosnie. - Toucbante

avec le Céleste Empire. Teneur de ce et naive supplique des Bosniaques au consul

[ocr errors]
« PrécédentContinuer »