Les géoparcs mondiaux UNESCO: Une mise en tension entre développement des territoires et mise en valeur du patrimoine

Couverture
ISTE Group, 1 avr. 2019 - 298 pages
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés

 Depuis vingt ans, on assiste à la reconnaissance progressive des géoparcs mondiaux par l’UNESCO. Ce sont des espaces territoriaux qui présentent un héritage géologique d’importance internationale.

Cette classification présente de véritables défis. Des stratégies de développement conformes aux recommandations successives prônées par diverses ONG doivent être mises en place. Il faut aussi impliquer les acteurs locaux tant dans la préparation du dossier de candidature que dans la mise en oeuvre d’un plan de gestion adapté suivant un développement global durable. La gestion des tensions et asymétries qui existent entre les différents groupes d’acteurs (politiques, gestionnaires, scientifiques, représentants des populations locales) constitue également un enjeu majeur.

C’est dans ce contexte et à travers des études de cas variées que cet ouvrage interroge les finalités des géoparcs mondiaux UNESCO, en termes d’inventaire et de conservation du patrimoine, de participation des populations locales, de développement local d’un territoire et de sa mise en valeur par l’interprétation du patrimoine.

 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Introduction
1
PARTIE 1 Objectifs enjeux tensions liésà la patrimonialisationde la nature
23
Chapitre02
45
Chapitre03
77
Chapitre04
105
Chapitre05
121
PARTIE 2 Inventaire et conservationdu patrimoine
141
Chapitre07
169
Chapitre09
207
PARTIE 3 Géotourisme et éducation
219
Chapitre 10 Visualiser le patrimoinede la vallée du Zatà travers un musée virtuel
221
Chapitre11
237
Chapitre12
253
Liste des auteurs
279
Index
283
Droits d'auteur

Chapitre08
185

Expressions et termes fréquents

À propos de l'auteur (2019)

 Professeur au Muséum national d’Histoire naturelle de Paris et corédacteur en chef de la revue International Journal of Geoheritage and Parks, Yves Girault a dirigé, de 2015 à 2018, le programme de recherche européen H2020 RISE sur les géoparcs. Ses travaux les plus récents portent sur la géopolitique des musées.

Informations bibliographiques