Images de page
PDF
[ocr errors]

SCENE IX.
LE BARON, ISABELLE.

LE BARON.
T Ucile tâche en vain d'éluder mon amour,
L Il faut qu'elle s'explique avant la fin du jour.
Je viens d'être informé que le Marquis arrive,
Et voilà ce qui rend ma recherche plus vive.
C'eft, de mes concurrens , le plus à redouter,
Il réunit en lui tout ce qui peut flatter
Et surprendre le coeur d'une jeune personne.
Il revient de Paris ; ce vernis seul lui donne
Un prix, un relief qui ternit ses rivaux,
Et m'avilit moi-même aux yeux Provinciaux :
Il a de plus, pour lui , la jeunesse en partage
Et de la nouveauté le piquant avantage;
Sans compter qu'il est noble & riche comme moi.
Lucile va l'aimer , & j'en frémis d'effroi !

i. ISABELLE. Son pere est pour vous.

[ocr errors]
[ocr errors][merged small]

666666666666SsSsSSSSSSS 559 5$$$$$ $$$$$$ $&SSSSSSSSSSSSSS Sellos KSRS BOBS BS BS3333333333333skusssisis3333 5518 son los cuales son las sit a

a А СТЕ І І.

[graphic]

SCENE PREMIER E. LE CHEVALIER, FINETTE.

FINETTE.

Onsieur !

LE CHEVALIER.
Qu'est-ce ? Parlez.
FINETTE.

Livrez-vous à la joie ; Voilà votre neveu que Paris vous renvoïe, Beau , poli, gracieux, brillant & fait au tour, Tel qu'il paroît formé par la main de l'Amour : Pour le coup ses rivaux n'ont qu'à quitter la place, Leur vainqueur va paroître & son air les terrasse.

LE CHEVALIER. Il est donc bien aimable?

FINET TE.

Il est des plus charmans: Ma foi, vive Paris pour façonner les gens. Il entre. Regardez, quel maintien ! Sa presence Vous en dit cent fois plus que ma vaine éloquen

çe. ..

[ocr errors]

SCENE II. LE CHEVALIER, LE MARQUIS,

FINETTE,

LE MARQUIS-, JE vous revois , mon oncle : après un fi long

tems, Je ne puis exprimer ma joïe en ces instans.

LE CHEVALIER, l'embraffant. La mienne la surpasse, elle est des plus parfaites. De vous voir de retour, formé comme vous l'êtes. Je dois bien augurer de cet abord si doux, Il confirme le bien que l'on m'a dit de vous. ,

FINETTE Plus je le considere , & plus j'en suis contente !

LE MARQUIS regardant Finette.:!, :), Cette fille a bon air.

FINETTE

Votre mine m'enchante, Lucile est dans le Parc, & j'y cours faire un tour Pour l'avertir , Monsieur, de votre heureux res tout

( Elle ført: 2

« PrécédentContinuer »