Cités 2017, n° 72: Le post-colonialisme

Couverture
Presses Universitaires de France, 3 janv. 2018

Le post-colonialisme, que l’on peut définir comme la philosophie ou l’idéologie qui sous-tend les études post-coloniales (ou « subalternes »), est un courant intellectuel en pleine vigueur et en pleine expansion en Inde, en Afrique, en Amérique latine et aux Etats-Unis. Mais il reste encore largement méconnu en France. En décentrant le sujet et l’objet de l’Histoire, le post-colonialisme promeut une autre philosophie de l’Histoire, qui constitue à la fois une expression de la mondialisation en cours et, sur le plan intellectuel et culturel, la contestation radicale de l’identification entre mondialisation et unification (du globe et de l’humanité). Il s’agit dans ce dossier de définir la pensée postcolonialiste et les études postcoloniales, leur champ d’extension, ainsi que les controverses et les lignes de fracture qui les traversent.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

À propos de l'auteur (2018)

Le post-colonialisme, que l’on peut définir comme la philosophie ou l’idéologie qui sous-tend les études post-coloniales (ou « subalternes »), est un courant intellectuel en pleine vigueur et en pleine expansion en Inde, en Afrique, en Amérique latine et aux Etats-Unis. Mais il reste encore largement méconnu en France. En décentrant le sujet et l’objet de l’Histoire, le post-colonialisme promeut une autre philosophie de l’Histoire, qui constitue à la fois une expression de la mondialisation en cours et, sur le plan intellectuel et culturel, la contestation radicale de l’identification entre mondialisation et unification (du globe et de l’humanité). Il s’agit dans ce dossier de définir la pensée postcolonialiste et les études postcoloniales, leur champ d’extension, ainsi que les controverses et les lignes de fracture qui les traversent.

Informations bibliographiques