Des tropes et de la construction oratoire

Couverture
R. Chirac, 1793 - 470 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 112 - Cependant sur le dos de la plaine liquide S'élève à gros bouillons une montagne humide: L'onde approche, se brise et vomit à nos yeux Parmi des flots d'écume un monstre furieux Son front large est armé de cornes menaçantes Tout son corps est couvert d'écaillés jaunissantes, Indomptable taureau, dragon impétueux...
Page 376 - ... désolé que nous le sommes ici. Cette nouvelle arriva lundi à Versailles. Le roi en a été affligé, comme on doit l'être de la mort du plus grand capitaine et du plus honnête homme du monde. Toute la cour fut en larmes, et M.
Page 25 - Et c'est d'eux que nous vient cet art ingénieux De peindre la parole et de parler aux yeux; Et, par les traits divers de figures tracées, Donner de la couleur et du corps aux pensées i.
Page 134 - L'injuste fortune Me les a ravis. En vain j'importune Le Ciel par mes cris; II rit de mes craintes, Et, sourd à mes plaintes, Houlette ni chien, II ne me rend rien. Puissiez-vous, contentes Et sans mon secours, Passer d'heureux jours, Brebis innocentes, Brebis mes amours ! Que Pan vous défende : Hélas!
Page 376 - On étoit prêt d'aller se divertir à Fontainebleau; tout a été rompu. Jamais un homme n'a été regretté si sincèrement : tout ce quartier où il a logé...
Page 10 - LES FIGURES sont des manières de parler distinctement des autres par une modification particulière , qui fait qu'on les réduit chacune à une espèce à part , et qui les rend ou plus vives , ou plus nobles, ou plus agréables que les manières de parler , qui expriment le même fonds de pensée,, sans avoir d'autre modification particulière.
Page 133 - J'ai fait , pour vous rendre Le destin plus doux, Ce qu'on peut attendre D'une amitié tendre ; Mais son long courroux Détruit, empoisonne Tous mes soins pour vous , Et vous abandonne Aux fureurs des loups. Seriez-vous leur proie , Aimable troupeau? Vous de ce hameau L'honneur et la joie ; Vous qui gras et beau Me donniez...
Page 38 - Les langues les plus riches n'ont point un assez grand nombre de mots pour exprimer chaque idée particulière par un terme qui ne soit que le signe propre de cette idée ; ainsi, l'on est souvent obligé d'emprunter le mot propre de quelque autre idée, qui a le plus de rapport à celle qu'on veut exprimer ; par exemple, l'usage ordinaire...
Page 94 - ... que ce Poète n'a voulu parler précisément que des mères. Je vois une mère alarmée pour son fils, qu'elle sait être à la guerre , ou dans un combat, dont on vient de lui aprendre la nouvèle : Horace excite ma sensibilité en me...
Page 79 - ... cedo , da. ; cedo qui eft le plus poli de ces deux mots , eft demeuré tout feul dans le langage ordinaire , fans être fuivi de die ou de da qu'on...

Informations bibliographiques