Images de page
PDF
ePub

Art. 28. Si les sujets ou citoyens des parties contractantes se trouvant dans les possessions de l'autre, faisaient des deltes, ou contractaient des obligations, ni le consul, ni la nation, ni aucun sujet ou citoyen ne pourraient en aucune manière être responsables, à moins que le consul ou ces derniers ne se fussent précédemment obligés par écrit, et sans cette obligation par écrit, ils ne pourront être recherchés pour la réintégration ou satisfaction.

Art. 19. Dans le cas où un citoyen ou sujet des parties contractantes, viendrait à mourir dans les possessions de l'autre, le consul ou le vekil s'emparerait de ses effets (s'il n'y a testament), dont il ferait un inventaire, et la Puissance du lieu n'aura rien à y voir; et s'il n'y a pas de consul, les effets seront déposés entre les mains d'une personne de confiance de l'endroit en prenant bonne note du tout, pour les remettre ensuite à qui de droit.

Art. 20. Le consul sera le juge dans toutes les disputes entre les citoyens ou sujets, comme également entre toutes autres personnes qui seraient immédiatement sous sa protection et dans toutes les circonstances où il requerra l'assistance du Gouvernement où il résidera pour autoriser ses décisions, elle lui sera accordée.

Art. 21. Si un citoyen ou sujet d'une des parties, tue, blesse ou bat un citoyen ou sujet de l'autre, la justice sera faite suivant les lois du pays où sera commis ce délit, le consul assistera au jugement; mais si quelque coupable venait à s'enfuir, le consul ne sera en aucune manière responsable.

Art. 22. S'il arrive quelques disputes ou procès sur des affaires de commerce ou autres, la décision sera faite en présence du consul ou d'une personne de confiance de son choix et de sa volonté, qui le représentera et tâchera d'accomoder le différend qui serait suryenu entre les citoyens ou sujets des deux nations.

(ď Hauterive, 2. P.,. III):

ÉTATS-UNIS ET VILLES ANS ÉATIQUES.

TS-UNIS ET VILLES A

ES.

Convention d'amitié, de commerce et de navigation,

signée à Washington le 20 décembre 1827.

Article additionnel.

Les consuls et vice-consuls pourront faire arrêter les matelots faisant partie des équipages des bâtiments de leurs pays respectifs, qui auraient déserté desdits bâtiments, pour les renvoyer et faire transporter hors du pays. Auquel effet, lesdits consuls et vice-consuls s'adresseront aux tribunaux , juges et officiers compétents, et leur feront, par écrit, la demande desdits déserteurs, en justifiant par l'exhibition des registres du bâtiment, ou rôle d'équipage, ou autres documents officiels, que les hommes faisaient partie desdits équipages. Et sur cette demande ainsi justifiée, sauf toutefois la preuve contraire, l'extradition ne pourra être refusée et il sera donné toute aide et assistance auxdits consuls et vice-consuls pour la recherche , saisie et arrestation des susdits déserteurs, lesquels seront même détenus et gardés dans les prisons du pays, à leur réquisition et

à leurs frais, jusqu'à ce qu'ils aient trouvé occasion de les renvoyer. Mais s'ils n'étaient renvoyés dans le délai de deux mois, à compter du jour de leur arrêt, ils seraient élargis et ne pourraient plus être arrêtés pour la même cause.

Il est entendu toutefois quesi le déserteur se trouvait avoir commis quelque crime ou délit , il pourrait être sursis à son extradition jusqu'à ce que le tribunal nanti de l'affaire ait rendu sa sentence, et que celle-ci ait reçu son exécution.

(V. DHauterive, 2. P., t. III.)

IV. NOTICES ET DOCUMENTS DIVERS.

EMPLOYÉS CONSULAIRES DES ÉTATS-UNIS DANS LES VILLES ET

PORTS DES NATIONS ÉTRANGÈRES.

AMÉRIQUE CENTRALE

Guatimala . . . . Consul.
Truxillo . · · · id.

AUTRICHE

Trieste Venise Vienne

[ocr errors]
[blocks in formation]

DANEMARK

Copenhague. . . . . . Consul.
Elseneur ....... id.
(Christianstad (île de S.Croix) id.
Thomas (S.)(ile de S. Thomas) id.

DEUX-SÍCILES

Naples ....... Consul.
Palerme. . . . . . . id.
Messine . . . . . . . Vice-consu).

ÉQUATEUR

Guayaquil . . . . . . Consul.

ESPAGNE

Barcelóne ..'.... Consal
Bilbao . . . . . . . id.
Cadix. ...... id.
Mahon (iles Baléares). . , id.
Malaga ....... id.
| Guayama (ile de Porto-Rico) Agent de commerce.

Havane (île de Cuba). . . Consul.
Juan (S.) (île de Porto-Rico) id.
Manilla (îles Philippines). id.
Matança (île de Cuba) . id.
Mayaquez (ile de Porto-Rico) Agent de commerce,
Ponce . . . . . . . Consul.
Puerto Principe. ... id.
Santiago (ile de Cuba).. Agent de commerce.
Ténériffe (iles Canaries). · Consul.
Trinidad (la) (ile de Cuba) · Agent de commerce.

« PrécédentContinuer »