La déshumanisation de l'art

Couverture
Editions Sulliver, 2008 - 218 pages
En 1925, face à ce qu'il perçoit comme une crise culturelle de 1'Occident, José Ortega y Gassez s'interroge sur l'évolution des formes artistiques vers un " art nouveau " sans forme humaine où prédominent le jeu et le non-sens. La Déshumanisation de l'art explore. les conséquences esthétiques et sociales du conflit entre ces avant-gardes et la culture bourgeoise triomphante. Ortega proclame la décadence des genres traditionnels, mais montre qu'elle implique une rupture entre minorités et masse. Et il pose une question qui dérange: " Pourquoi les vieux auraient-ils maintenant toujours raison contre les jeunes ?"
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques