Recherche Images Maps Play YouTube Actualités Gmail Drive Plus »
Connexion
Livres Livres
" Il est sans doute très important de désenfler les sinécures et d'écheniller le budget ; il est très important de faire des lois pour que j'aille, déguisé en soldat, monter patriotiquement la garde à la porte de M. le comte de Lobau que je ne connais... "
Revue de Paris - Page 25
1834
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Le dernier jour d'un condamné

Victor Hugo - 1835 - 263 pages
...est très important de faire des lois pour que j'aille , déguisé en soldat , monter patriotiquement la garde à la porte de M. le comte de Lobau , que...ou pour me contraindre à parader au carré Marigny , eous le bon plaisir de mon épicier , dont on a fait mon officier (i). Il est important , députés...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Oeuvres completes de Victor Hugo. precedees d'une notice ..., Volume 1

Victor Hugo - 1843
...est trèsimportant de faire des lois pour que j'aille, déguisé en soldat, monter patriotiquement la garde à la porte de M. le comte de Lobau , que je ne connais pas et que je ne veui pas connaître , ou pour me contraindre à parader au carré Marigny, sous le bon plaisir de mon...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Oeuvres illustrées de Victor Hugo

Victor Hugo - 1853
...lois pour que j'aille, déguisé en soldat, monter patriot iqtiement la garde à la porte de monsieur le comte de Lobau, que je ne connais pas et que je...pour me contraindre à parader au carré Marigny, sons le bon plaisir de mon épicier, dont on a fait mon officier (1 ). Il est important, députés...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Revue de Bretagne et de Vendée, Volume 30

1871
...doute, très-important de faire des lois pour que j'aille, déguisé en soldat, monter patriotiquement la garde à la porte de M. le comte de Lobau, que...plaisir de mon épicier, dont on a fait mon officier '. » Et quelques lignes plus bas, il revient à la charge contre « la parade, le pompon, la gloriole...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Les quatre époques

Frédéric Soulié - 1859 - 299 pages
...reposer à l'ombre, un asile où je ne sois poursuivi par des voix étrangères qui parlent un langage que je ne connais pas, et que je ne veux pas connaître. Tu ris sans doute, Césonie; je suis aveugle, mais il me semble te voir, de mes yeux que je n'ai plus,...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Lady Clare: Légende

Jules Romain Tardieu - 1859 - 212 pages
...folle démarche sans qu'il vous en ait priée. Ah ! si Ronald avait un penchant pour cette personne que je ne connais pas et que je ne veux pas connaître, ce serait sans doute un malheur; mais il aurait encore assez de courage pour faire passer l'honneur...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Les duperies de l'amour

Ernest Daudet - 1865 - 271 pages
...vie. Eh bien! soyez heureux, je renonce à M. de Tessan, mais je refuse d'épouser M. de Tarsannos que je ne connais pas et que je ne veux pas connaître; j'entrerai au couvent ! — Esther! s'écria M. de Bouqueuêgre, alarmé par cette déclaration. —...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Revue de Bretagne, de Vendée & d'Anjou, Volume 3 ;Volume 10

Arthur La Broderie, Émile Grimaud - 1871
...doute, très-important de faire des lois pour que j'aille, déguisé en soldat, monter patriotiquement la garde à la porte de M. le comte de Lobau, que...plaisir de mon épicier, dont on a fait mon officier *. » Et quelques lignes plus bas, il revient à la charge contre « la parade, le pompon, la gloriole...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Dialogues des vivants et des morts

Edmond Biré, Armand comte de Pontmartin - 1872 - 342 pages
...doute, très-important de faire des lois pour que j'aille, déguisé en soldat, monter patriotiquement la garde à la porte de M. le comte de Lobau, que...plaisir de mon épicier, dont on a fait mon officier ('). » Et quelque? lignes plus bas, il revient à la charge contre « la parade, le pompon, la gloriole...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Les mystères du nouveau Paris, Volume 2

Fortuné Du Boisgobey - 1876
...redire, répliqua Belamer qui, quand il avait bu, devenait volontiers insolent. — Venant de vous que je ne connais pas et que je ne veux pas connaître, ce conseil est une impertinence. — Vous le prenez de bien hautl — Je le prends comme il me plaît,...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre




  1. Ma bibliothèque
  2. Aide
  3. Recherche Avancée de Livres
  4. Télécharger ePub
  5. Télécharger le PDF