Histoire de Touraine, depuis la conquête des Gaules par les Romains, jusqu'à l'année 1790, Volume 3

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 81 - Qu'à m'égarer dans ces bocages Mon cœur goûte de voluptés! Que je me plais sous ces ombrages ! Que j'aime ces flots argentés ! Douce et charmante rêverie, Solitude aimable et chérie, Puissiez-vous toujours me charmer!
Page 145 - Hautefort, chevalier de l'ordre du Roi, gentilhomme ordinaire de sa chambre et capitaine de cinquante hommes d'armes de ses ordonnances...
Page 354 - Le duché-pairie de Villeroi est érigé en i65i , en faveur de Nicolas de Neufvelle , marquis de Villeroi et d'Alincourt , maréchal de France , petit-fils de Nicolas , seigneur de Vill , ministre-secrétaire d'Etat sous les rois Charles IX, Henri III , Henri IV et Louis XIII. Mais il n'est reçu qu'en i663, et meurt en novembre i685. Le duché-pairie de Mortemart , dans le Poitou , est érigé en i65o, en faveur de Gabriel de Rochechouart , marquis de Mortemart ; il n'est reçu ^u'en 1 663 ; il...
Page 423 - Les lettres patentes de Charles IX, données à Blois, le 4 décembre 1565, lui conféraient le pouvoir « de connaître de toutes causes civiles et criu minelles, malversations des juges, port d'armes, « assemblées illicites, séditions et autres cas sembla...
Page 148 - Les chanoines de Loches, enrichis de ses dons, demandèrent à Louis XI d'éloigner son tombeau de leur chœur. « J'y consens, dit-il, mais rendez la dot. » Le tombeau y resta. Un archevêque de Tours, moins juste, le fit reléguer dans une chapelle. A la Révolution, il y fut détruit. Des hommes sensibles recueillirent les restes d'Agnès. Et le général Pommereul, préfet...
Page 62 - Dunois au prix de vingt mille écus d'or, par lettres du 29 mars 1449Jean , bâtard d'Orléans , comte de Dunois et de Longueville, grand - chambellan de France, épousa en premières noces Marie, ou, selon d'autres, Jeanne, fille du président Louvet, dont il n'eut point d'enfans.
Page 445 - ... établissemens ecclésiastiques ; mais nous n'entrerons dans quelques détails que relativement aux plus anciens et aux plus importans de ces établissemens, nous bornant à indiquer l'époque de la fondation et de la destruction des autres. La province ecclésiastique de Tours comprenait les diocèses du Mans, d'Angers, de Nantes, de Rennes, de Dol , de Saint-Malo , de Vannes , de Quimper, de Léon , de Tréguier et de Saint-Brieuc ; mais ces onze suffragans sont étrangers à notre travail....
Page 20 - D'être né d'une tige illustre en demi-dieux. Mon épée a gravé ma gloire en mille lieux : Tous les peuples du Rhin , de Flandres, de Lorraine, Savent bien si je fus soldat et capitaine, Digne du lit d'honneur où je dors glorieux.
Page 367 - C'est lui qui a écrit tous ces Mémoires, et ne les a pu continuer que jusqu'au 16 aoust 1720. » Ainsi mourut dans une extrême vieillesse Philippe de Courdllon , marquis de Dangeau , comte de Mesle et de Civray, baron de Sainte-Hermine , de Saint-Amant, du château du Loir, de Lucé et de Bressuire ; seigneur de Chausseraie et...
Page 204 - baron d'Auton , capitaine de cinquante hommes « d'armes des ordonnances du roi , gentilhomme

Informations bibliographiques