La Lettre tue, mais l'esprit vivifie, ou Foi et raison

Couverture
Germer-Baillière, 1867 - 337 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 239 - Je vous dis en vérité que cette génération ne passera point que toutes ces choses ne soient accomplies.
Page 240 - Seigneur, je répandrai mon Esprit sur toute chair; vos fils et vos filles prophétiseront, vos jeunes gens auront des visions, et vos vieillards auront des songes.
Page 90 - Tu mangeras ton pain à la sueur de ton front , jusqu'à ce que tu retournes dans la terre d'où tu as été tiré : car tu es poussière , et tu retourneras en poussière.
Page 193 - Encore donc que les Juifs eussent dans leurs Écritures quelques promesses des félicités éternelles , et que , vers les temps du Messie , où elles devaient être déclarées , ils en parlassent beaucoup davantage, comme il paraît par les livres de la Sagesse et des Machabées ; toutefois cette vérité faisait si peu un dogme...
Page 254 - Fils, afin que celui-ci fût le premier-né entre plusieurs frères; 30 et ceux qu'il a prédestinés, il les a aussi appelés, et ceux qu'il a appelés, il les a aussi justifiés, et ceux qu'il a justifiés, il les a aussi glorifiés.
Page 224 - Bethsaïda! car, si les miracles qui ont été faits au milieu de vous avaient été faits dans Tyr et dans Sidon, il ya longtemps qu'elles se seraient repenties, en prenant le sac et la cendre. C'est pourquoi je vous le dis: au jour du jugement, Tyr et Sidon seront traitées moins rigoureusement que vous.
Page 64 - Et il les mit dans le firmament du ciel pour luire sur la terre, pour présider au jour et à la nuit, et pour séparer la lumière d'avec les ténèbres. Et Dieu vit que cela était bon.
Page 192 - II ya un temps de naître, et un temps de mourir ; un temps de planter, et un temps d'arracher ce qui est planté...
Page 255 - ... 0 profondeur des trésors de la sagesse et de la science de Dieu! que ses jugements sont incompréhensibles , et...
Page 317 - Mais je le dis pour le bien de ma patrie, je le dis pour le bonheur de la génération présente et pour celui des générations à venir, le scepticisme outré, l'esprit d'irréligion transformé en système politique, est plus près de la barbarie qu'on ne pense.

Informations bibliographiques